L'image

charles-menut-img

Je veux un peu l'image, encore un peu. Juste le temps qu'elle s'accorde à la nouvelle forme. Ça luit derrière les cartons troués. C'est ça qui met un ciel plein d'étoiles dans la vitre à double-vitrage. C'est ce paysage qui dégage une âme. Il y a aussi des créatures d'orage qui vivent par elle-mêmes dans les murs fortifiés. Mais elles sont encore loin, peut-être très loin. C'est pour ça que l'on voit leurs éclairs sans entendre leur tonnerre.

  • -
    C'est sans doute un visage
    qui a cessé d'exister
    Il s'est enfoncé dans l'obscurité
    derrière ce double vitrage.

    Devrai-je attendre les cavaliers de l'orage,
    que roulent les chariots de l'automne
    pour distinguer cet homme
    effacé de l'image ?

    Le silence , aux étoiles enveloppées de brume,
    le chant des oiseaux ayant fini par se taire
    alors que se déchaînent les éclairs
    sous le marteau du ciel et son enclume...

    C'est juste un souvenir
    car la fenêtre reste noire :
    c'est comme un morceau de mémoire
    qui vient à mourir.

    RC

    · Ago about 2 months ·
    Another flying machine     ( zouing machine)

    rechab

Report this text