Lonely

korosu

C'est tellement difficile la solitude.

Pourquoi est-ce que tu restes toujours enfermée dans cette chambre sans en sortir un seul instant ? Pourquoi rester à écouter de la musique et écrire sans cesse sur cette plate-forme ? Si tu ouvrais les yeux, tu verrais que hors de cette pièce poussiéreuse et mal rangé, se trouve une personne qui n'a pas le même sang que toi mais qui t'a élevée avec ton père pendant huit longues années, cette personne qui essaie de rattraper la mauvaise éducation que tu as eu. Et pourtant... tu ne fais rien afin de la remercier. Mais qu'est-ce qui se passe bon sang ? Pourquoi est-ce que tu ne profite pas de ces instants qui pourraient du jour au lendemain s'effacer pour ne jamais plus revenir ? Ne te rend pas tu pas comptes qu'à chaque instant dans cette chambre, seule avec ton ordinateur, tu perds chaque instant de ta petite vie ? La vie humaine est d'une bien courte durée par rapport à la vie d'une étoile.


Je sais. Pas la peine de me le répéter plusieurs fois. Enfermée dans cette chambre tout en étant en train d'écouter de la musique et à jouer... je perds le temps que je pourrais passer avec la réelle vie. Mais je n'en ai pas envie. Je ne veux pas passer mon temps avec la réalité. Je préfère me plonger dans ce doux rêve éveillé. Même si un moment donné, il faudra que j'en sorte. A ton avis, pourquoi est-ce que je joue autant ? Afin de fuir la réalité des difficultés de la vie. Je n'ai pas envie d'aller avec cette personne qui m'a élevée avec mon père durant huit années, non pas que je la déteste. Mais tout simplement car je me sens opressée. Je ne peux pas être comprise par une personne comme elle qui est si pied à terre. Moi, je suis une personne avec énormément d'imagination. Je ne peux pas me projeter dans un avenir dans ce monde si triste. Est-ce que tu peux comprendre ça ? Moi une personne si feignante ne peut pas vivre pleinement ma vie. Je préfère en terminé avec ma vie avant de trop plonger dans cette dure réalité. Notre avenir n'annonce rien de bon. A quoi sert la vie ? Quel est le sens de l'existence ? Est-ce que tu es capable de répondre à mes questions ? Bien sur que non. Même les grands philosophes ne le peuvent pas. Les êtres censées être les plus intelligents peuvent êtres les plus idiots. Les humains me décoivent. Je me déçois moi-même. Je me déteste tellement... comment vivre avec une personne que l'on déteste tant ? Cela est impossible. Alors puis-je vivre avec moi-même ? Non. Quel est le mieux à faire selon toi dans ce cas ? Et oui. La réponse est évidente... mourir.


Tu continues de chanter, même si tes mots sont dénués de sens, même si ta voix est tremblante, tu chantes afin de libérer ton coeur de cet emprise si douloureuse. Tes larmes ont tellement de mal à couler que chaque soir quand tu écris tout en écoutant de douces mélodies, elles se mettent à perler seule sur tes joues. Voulant te libérer de chaque sentiments néfates que tu ressens en toi comme la haine, la tristesse, la jalousie... ce mal-être qui semble si évident à tes yeux mais qu'aucunes personnes ne remarque... peu à peu, tu te noies dans ces sentiments d'amertume. Comme-ci ta propre conscience était en trin de te tuer. Ne serais-tu pas en train de devenir folle ?


Les mots que je crache son dérisoir. Les mélodies que j'écoute sont fortes. Mes larmes sont nombreuses quand la nuit tombe. Mon corps tremble, mes mains sont froides, ma peau devient pâle. Je ressemble à un cadavre dénué d'émotion. Mais pourtant, au fond de moi, mon coeur si chaud continu de battre, il crit la haine, la rage, la colère, la tristesse, l'incompréhension, la jalousie ! Où se trouve les bons sentiments ? La joie, l'amour..? Je pense les avoir perdus... mon mal-être augmente du jour au lendemain, perturbée, blessée... me noyant dans mon chagrin. Ne comprenant pas mes propres pensées, suis-je réellement en train de devenir folle ? Peut-être est-ce vraiment le cas. A quoi bon écrire tout ça ? Après tout qui pourrais me venir en aide ? Mes mots sont inutiles, tout comme mon existance. Je ne comprendrais jamais toutes les personnes qui parviennent à vivrent. Sont-elles toutes heureuses ? Pourquoi ne veulent-elles pas mourir ? La vie est si cruelle... ou est-ce moi qui suis pathétique ? Bien sur. Après tout je crache sur la vie que l'on m'a offerte. Pourtant je n'ai rien à envier. Je possède une bonne famille, un bon statut social. Je ne manque de rien. Je travaille pendant les vacances et j'ai une possibilité de continuer mes études. Mais pourtant... ça ne va pas. Manquant d'amour, manquant de bonne humeur et de joie. Je ne veux pas de cette vie. Si je pouvais la donner, je le ferais sans aucune hésitation. Après tout, pourquoi ai-je dis "oui" pour le don d'organes ? Si une personne tient autant à vivre, il faut tout faire pour lui venir en aide. Si cette personne peut vivre avec ce que je lui donne, je le ferais avec un grand sourire. Si je pouvais au moins être utile pour quelqu'un, je n'hésiterais pas à l'être. Et pourtant... malgré ce que je viens de dire... je ne le fais pas. Je suis actuellement inutile, comme l'ont dit mes parents.


Tu es totalement perdue. Comment pourrait-on te venir en aide ? Il n'y a aucun solution. Tu es la seule capable de pouvoir changer ça. Mais est-ce que tu en as réellement envie ? Là est toute la question. Si tu en as assez de cette vie : alors tue toi ! Mais tu n'y parviens pas. Est-ce que tu as peur de la mort ? Ou est-ce que tu as peur de faire du mal aux êtres qui te sont chers ? Ou peut-être, as tu peur de l'après mort ? Est-ce que tu réfléchies trop ? Penses-tu trop ? Que t'arrive t-il ? Pourquoi est-ce que tu es à ce point chamboulée ? Pourquoi ne te souviens-tu de rien ? Rétablie toi vite...


Ecoutant cette chanson, mes larmes coulent toutes seule. La jeune femme de la chanson souhaite vivre et pourtant... elle ne peut pas. Son corps trop âbimé ne peut plus rien faire, ses jambes, ses bras, tout son corps est branché. Alors maintenant... elle n'attend plus qu'une chose... son dernier soupir. Si seulement j'avais pu lui donner ma vie. Si seulement j'avais pu... en continuant de penser ainsi, mes larmes continues de tomber. Inutile et dénué de sens, ma vie je la broie, ma vie je la tue, ma vie je la jette, ma vie je la donne. Je dois cesser de penser, cesser de rêver, cesser d'avoir peur et je dois passer à l'acte, prendre mon courage à deux mains et espérer mon dernier soupir, me donner mon dernier soupir. Aimer ? Qu'est-ce qu'aimer ? Douleur, rage, désespoir... pourquoi n'ai-je plus que ces mots à la bouche ? Je me souviens de ce passé. Le passé que j'aimais tant. Et pourtant, il me semble si loin ce passé... continuant d'écrire, de chanter et d'hurler des mots dérisoir, mon corps se noie peu à peu dans le désarroi. Un mot en tête ne fait que résonner encore et encore, le mot de la fin. Le mot : "Adieu".

  • Bonjour, comme dit Allie, ces pensées sont tristes.
    Cependant on peut voir les atouts que l'on a en soi dans la difficulté.
    Difficultés, on en a tous mais on peut chercher au profond de soi-même les envies et la vie qui nous animent.
    En tout cas je t'ai trouvé une qualité dans le texte, la ténacité d'écrire tout ces mots d'une traite et écrire c'est comme une libération de nos émotions... Pour dire "Oui à la vie !"

    · Ago over 6 years ·
    Lion et lionne

    riredelion

    • Merci beaucoup. ^^

      · Ago over 6 years ·
      Thumb (1)

      korosu

  • J'ai trouvé ça triste.
    Je pense absolument tout ce qui est dit en fait, c'est bête. Mais je trouve ça triste que d'autres peuvent penser la même chose. Tu l'as mis dans "pensée" donc je pense que tu le ressent au moins autant que moi.
    Mais sache que moi je suis prête à te donner un peu d'amour ! Parce que je donne facilement c'est vrai, mais aux personnes dans le besoin.
    - Ta Allie qui t'aime~

    · Ago over 6 years ·
    Large1

    Allie Van Crezel

    • Tu es mignonne ma petite Allie. Je suis contente que tu es trouvé cela triste, car après tout, c'est le but. :)

      · Ago over 6 years ·
      Thumb (1)

      korosu

Report this text