Lost Soul

Tophe Harper

Le feu s'est éteint.

Sa dernière flamme, enfermée dans un écrin,

S'est tuée sous la brise d'un matin.

À son cauchemar, elle porta le coup de la fin.

Des cendres tachées.

Du sang versé.

Sur ses veines taillées

On peut lire la peine d'une âme égarée.

Une dépouille étendue dans son liquide

Crie à l'ignorance limpide.

L'abandon lui a tendu ses bras perfides.

Elle s'est laissée cueillir par cette mort avide.

Moi je les crois,

Ces cris sans voix!

Moi je les vois,

Ces disciples fidèles sans voix!

Ceux qu'on laisse s'étouffer dans leur effroi

Au nom de je ne sais quelle foi!

Report this text