LR 233

Christian Lemoine

Experts, mais experts du passé, alors. experts gagner puissances personnes pacifiquement

Les paléoanthropologues en sont désormais convaincus : bien qu'ayant été contemporains des Homo Sapiens, les Néandertaliens qui se sont joints aux premiers dans des liaisons sexuelles fertiles, les Néandertaliens ont fini par disparaître ; non qu'ils furent moins ingénieux, nous le savons maintenant ; non qu'ils furent soumis et peu à peu détruits par Homo Sapiens. Non, les plus récentes découvertes ont montré que c'est par leur comportement que les Néandertaliens se condamnèrent eux-mêmes. Ce comportement passif fit que manqua pour leur survie le sursaut de leur propre défense. Alors qu'Homo Sapiens commençait à maîtriser différentes techniques du feu, Néandertal se bornait encore à user de silex percutés, bien inhabilement savons-vous. Tandis qu'Homo Sapiens exerçait ses talents dans le tannage des peaux, allant jusqu'à la technique de l'alpaga niellé, Néandertal se vêtait de pauvres peaux de bête à peine grattées des derniers lambeaux de chair qui s'y accrochaient encore après des repas faits à pleines dents dans des chairs crues. Homo Sapiens armé de son intelligence hors pair s'honorait peu à peu de devenir le maître de son environnement, des plantes et des animaux, et Néandertal survivait tant bien que mal, contemplant avec bonhomie et un rien de mépris Homo Sapiens qui s'activait, tandis que lui, jouisseur oisif, ne pensait pas sous son front lourd que jouait contre lui une dimension qu'il n'avait pas su intégrer en ses neurones : le passage et les dégâts du temps. Il n'est plus un seul savant qui puisse en ce moment rejeter cette affirmation, qui n'est plus au stade de la théorie, mais relève de la vérité incontestable.

Report this text