L'un(e) en l'autre

vionline

Minuit, quelle bonne heure... Délire de nuit, quel bonheur...

Je préfère 1000 fois être prise

Pour une sotte, une grenouille de bénitier

Que d'être mise à jour, à nu

Et que l'on découvre

Tout ce qui m'anime : le Bon, le Mauvais.


Je préfère 1000 fois être moquée

De m'en remettre à Dieu et aux Cieux

Que de dévoiler le Secret qui m'habite.


Se pourrait-il, ma foi, qu'il soit

Derrière quelques mots faussement naïfs,

Bien gardé...

Sais-tu ma jolie qu'autrefois

Nous t'aurions mise au bûcher

De savoir tout ce que tu sais ?


L'homme est cruel en tous temps

Tu n'aurais trouvé grâce à aucune époque.


Couseuse, tu n'es jamais restée à ta place

M'accuserait-on de passe-droit

Octroyé à une clameuse de rumeurs

Te préfère aux 1001 visages

Que de te créer 1000 fois pareille.

Report this text