Merci Corneille!

menestrel75

Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie ! N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie...
Ô sage ! Ô mon espoir ! Ô Ariane mon amie !
N'ai-je donc mérité ta belle anatomie ?
Et ne suis-je membré comme un aventurier
Que pour mettre la main dans ton joli panier ?

Mon corps avait rêvé de vivre le délire,
Ce corps bien charpenté qui ce soir vit le pire,
Tant de fois au combat et rompu aux tournois
Préférant le coït à un amour courtois.

Ô cruelle pudeur de nos jours dépassée !
Pourquoi quand je suis là te sens-tu menacée ?
A te faire jouir, je mets un point d'honneur,
Ouvre-moi le chemin de ton nid de douceur.

Faut-il que ta beauté profite à un géronte,
Crois-moi chère Ariane, tu n'auras pas ton compte,
Exaucer mon souhait n'est point un déshonneur,
De ta virginité je serai moissonneur.

Et ton joli minou en accueillant ma pigne,
Sera épanoui par ce plaisir insigne,
Ne crains pas mon enfant que mon bel instrument,
Puisse te déflorer avec acharnement.

Allez, Gente Dame, laisse-moi faire et baisse ta défense,
Nous aurons tous les deux autant de jouissance,
Je veux sur ton corps sage explorer de mes mains,
Les trésors inconnus de mes contemporains.
Photo Gérard PHILIPPE Le Cid 1951
  • Votre chronique mélange avec bonheur sensualité et humour ! Bravo à vous.
    Belle photo de notre regretté Gérard Philippe.

    · Ago over 3 years ·
    Louve blanche

    Louve

Report this text