Mes voeux

marivaudelle

très égoïstement à moi-même.
Mon esprit pour lui s'est embrasé
Et à l'idée de pouvoir le rencontrer
Il en est déjà tout enflammé
 
Mon cœur pour lui a chaviré
Et à l'idée de pouvoir le retrouver
Il en est déjà tout retourné

Timides comme une première fois
Nos lèvres humides et en émois
Se toucheront, se désireront en joie

Nos langues dans un doux balai se lieront
Mélanges divins de saveurs et de goûts exquis
Que nos papilles en seront toutes envahies

Coquines nos mains glisseront
Jusqu'à nous dévêtir avec malice
On s'enlacera sans plus aucun artifice

Nos corps en seront devenus incandescents
Sous nos caresses de plus en plus ardentes
Sa bouche devenant si brûlante

Que je lui offrirai mon calice
A boire le nectar coulant de mon lys
Béant sous son subtil supplice

Je succomberai à sa douceur
Qui me transportera de sa chaleur
Jouissante dans le 7ème ciel du bonheur.
Report this text