Mets tes lunettes roses ma chérie!

nehara


Pour moi le bonheur est une disposition de l'esprit. Je suis heureuse parce que je ne vois que le beau et le meilleur dans ma vie... Je porte en permanence des lunettes roses. Non je n'ignore pas les souffrances et les épreuves. Oh non!

Quand tu vois la pluie et un temps sombre et que tu tempêtes contre ce mauvais temps. Je vois des anges pleurer de rire et des nuages gris de plomb dessinés au fusain .

Quand devant ta voiture, le flot de véhicules se traîne et que tu te crispes en vitupérant contre ces incapables qui ont obtenu leur permis dans une boite de lessive. Je vois la petite nana d'à côté qui se farde dans son miroir, et je me marre. Je vois le couple de «papi-mamie » qui s'engueule généreusement dans leur voiture derrière nous et je souris.

Quand tu es en retard, que tu t'affoles et te crispes sous la pression du stress, je te rappelle que c'est une sortie pour le plaisir et que le temps pris pour y aller est aussi du plaisir...Que nous pourrions savourer ce temps partagé...savourer ensemble chaque seconde.

Quand tu n'obtiens pas ce que tu désires et que tu rages contre tout et tous. Je te réponds « À quoi bon ma chérie ? » À quoi bon perdre son temps se nourrir de ce venin? Ce venin qui te brûle  l'âme , noircît ton regard, tes émotions, tes paroles dont tu perds le contrôle et qui deviennent des armes affûtées... À quoi bon se faire autant de mal? C'est bien toi que tu agresses ainsi en pestant contre les autres.

Quand sur toi tu t'apitoies et te lamente... «  Je ne suis rien, je suis nulle, je ne  mérite pas le bonheur... » Lève les yeux et regarde autre chose que tes pieds qui ne veulent plus avancer. Ils n'avancent peut-être pas, mais cela ne signifie pas que tu as perdu l'usage de tes jambes! De tes jolies jambes...

Tu penses ne pas mériter l'amour, cela ne veut pas dire  que personne ne t'aime . Regarde moi s'il te plait...

Tu te sens si nulle mais cela ne signifie pas que tu l'es. Il n'y a que toi pour te juger aussi durement...

Regarde moi s'il te plaît. Mets tes lunettes roses ma chérie ! Ouvre grand les fenêtres de ton âme et chasse toute cette suie qui noircit tes verres fumée...

Allez, balaie moi tout ça dans les moindres recoins. Le monde est ce que tu crées en toi d'abord. Si tu décides de ne retenir que le côté obscur, jamais tu n'en connaîtras la saveur riche et délicieuse.

Jamais, tu n'apprécieras les secondes lumineuses qui se déversent en un éclat instantané. Comme un sourire d'enfant. Comme le regard admiratif d'un homme sur toi. Comme le rire d'une amie. Comme la présence d'un être aimé. Comme ces crises de fous rires où les larmes roulent dans notre cou...Comme le bonheur d'avoir ses enfants près de soi.

Tout le monde connaît la souffrance, la maladie, la perte d'un être cher, le deuil, l'angoisse, la solitude et tous ces maux auxquels l'humanité est soumise .

Cela ne doit pas pour autant nous condamner d'avance et pire que tout, nous autoriser à nous condamner nous mêmes. Nous ne pouvons pas combattre les aléas de la vie . Et justement pour ces mêmes raisons, nous devons nous accorder d'être heureux quand ce fichu destin nous offre des plages d'accalmie.

Je ne veux pas souffrir et pleurer toute ma vie...Je ne veux pas me lamenter sur mon sort aussi triste soit-il! D'ailleurs je ne vois pas la tristesse, je la vis! Je la laisse accomplir son œuvre jusqu'au bout sans résister. Sans lutter car je sais qu'après son passage, je serai libérée et régénérée en quelque sorte.

La souffrance m'a appris à aimer la vie furieusement. Chaque instant est important à travers larmes et rires...Chaque instant unique, à ne  pas gâcher . Et je n'ai plus l'intention d'en perdre une seule miette!

Je jouis de chaque moment qui m'est offert gracieusement par la vie. J'ai le privilège de te connaître ma douce amie. J'aimerai que l'on partage ces instants merveilleux sur lesquels jamais nous ne pourrons revenir pour les corriger si nécessaire...

Ne les gaspillons pas...Mets tes lunettes roses ma chérie et souris à la vie ! Elle n'attend que toi pour entamer son merveilleux chant, spécialement écrit pour TOI!


  • Merci Julien . À vous aussi de bien belles émotions, douceurs à vivre et partager à travers votre si magnifique et magique écriture. Amicalement

    · Ago over 2 years ·
    A5b1a620 6f2c 4648 b413 b4f8ba611e28

    nehara

  • « La souffrance m'a appris à aimer la vie furieusement. » Quiconque a traversé l'enfer sait à quel point c'est vrai... Merci pour ce texte et tous les précédents que je viens de lire, tous pleins de sincérité, de sensibilité et de beauté. Je vous souhaite, avec un peu d'avance, l'apaisement et la tendresse pour l'année qui vient. Et merci encore de vos nombreuses lectures et commentaires. Bien à vous.

    · Ago over 2 years ·
    3835 1154541268121 6208533 n

    Julien Darowski

  • Cela m'arrive aussi fait pas croire! Mais le côté joyeux reprend rapidement le dessus. C'est un atout dans ce bas monde je l'avoue

    · Ago over 2 years ·
    A5b1a620 6f2c 4648 b413 b4f8ba611e28

    nehara

    • Non! Surtout...fais pas croire! Ah ah ah! Une erreur de frappe que je n'arrive pas à corriger! Alors...fais pas croire ça!

      · Ago over 2 years ·
      A5b1a620 6f2c 4648 b413 b4f8ba611e28

      nehara

  • Hé, oui, la sensibilité de chacun colore le Monde à ses humeurs. Sincèrement, j’aimerais être comme toi, tout le monde préfèrerait être ainsi, mais ce n’est pas ma nature et on ne choisit pas sa personnalité. J’essaie tout au plus à museler mes sombres pensées.

    · Ago over 2 years ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

Report this text