Mirage de nuit

Clara Ottaviano

Assoupie seule je t'enlace en pensée

quand ta face paraît si près de la mienne

à cette place qu'encore hier tu occupais

car j'espère secrètement que tu reviennes.


Presque apeurée cette vision m'éveille

et le vide refait surface sans toi

quand ma raison me rappelle la veille

qui nous sépara

Signaler ce texte