M'obstinais-je?

vividecateri

Au parc Monceau.

Je suis au parc Monceau .

J’abats un sapin bleu.

Je veux le ramener à la maison pour Noël.

Je ne peux le déplacer.

Je le raccourcis au temple.

Je le traîne péniblement dans l'allée de Michel.

Je tire. Frédéric, assis à son piano, me regarde.

Je m’essouffle. Edouard m'encourage, Guy m'insulte, Charles se moque.

J'ai les mains en sang.

Je glisse.

Je m'égare.

Je tombe au pied de la pyramide.

Je sue.

Je taille encore.

Je suis ridicule.

Je suis sot d’être opiniâtre.

J'arrive aux grilles.

J'ai dans la main, la cime de l’arbre.

J'ai l'esprit bien petit.

Je suis épuisé

Je rêve.

Je m'éveille.

Apaisement!

Report this text