Moi de guingois, moi de travers.

dameblanch

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Allô ?

Tu m'as laissée à quatre pattes j'aimais

dans le désir bébé au cinquant' quat' 

tu m'as sabré comme un dauphin

j'avais l'air fin, comme débranché

ce défilé de rupins, de larbins

au bord du nirvana tu me nias

tout asphyxié bébé au nord un peu hagard

je voyais tout de haut les astres et le fracas

comme un caillou dans l'ventilo

mon sang rouille et caillots

sans même que tu déboules

mais allant guy, tu te sauvai

tu m'as fait froid dans l'dos

âne de jade courroucé

je ne suis que ballot que je traîne

droite et courbée comme un T

mon âme couronnée

tu m'as niée alors que je dansais

éboulis de flamèches un peu dame née

astre claire désinvolte

branchée sur mille volts

las pourri dedans de mauvais sentiments

de drogues lentes et de néant

tu étais le plus fort, le plus beau le plus grand

petite gisante en qui je crois

comme toute une chacune tu te

méprends je t'ai laissée hébé T

car je t'aimais je crois

8 mais m'en faire braver des suicidées

alors que là je crois bien vivre

cache tes sarcasmes courroucés

tu n'aimes pas la réalité

tu ne pourras pas me changer

je ne suis ni la mort ni la vie

tu ne pourras PAS me changer

arrête ton drame de pacotille

alors que le monde nous bénit

Report this text