Mon petit Renoir ( l'apéritif)

rechab

Mon petit Renoir ( la suite ...)

...Reprenons donc le fil de notre récit :
A toute vitesse,      je parcours les couloirs
             avec sous le bras mon petit Renoir
                   qui m'accompagne ici

( Si j'avais un cheval
je gravirais les escaliers
de mon musée
>  maintenant dépourvu de toiles ).

Car on se doute que les patins à roulettes
ne sont pas très pratiques
dans le domaine artistique
                           pour une entrée discrète.

Des sculptures,    -    il reste leur piédestal - 
je ne peux plus caresser leur buste au passage
mais c'est mieux pour faire le ménage
avec le balai que je trimbale.

C'est fou ce qu'on accumule comme vieilleries
dans le domaine pictural
-   je pense à l'étage de l'art médiéval
( ses ivoires, ses pierreries)

Toujours avec mon petit Renoir,
si vous souhaitez,          que je vous le prête
ce sera contre de grandes peintures abstraites
pour occuper les murs de mon manoir.

                Comme ça je vous débarrasse :
( on se demande bien pourquoi
tout le monde fait de ces grands formats
qui prennent beaucoup de place ) .

C'est quand même plus chouette
de laisser parler la couleur :
---   plus de gestes accusateurs
       de dieux et de prophètes !

Comment ?          vous les avez vendus ?
                     Pour en avoir de plus petits ?
pour une collection de Morandi ?
ça,           c'était pas prévu...

Voila qui va me contraindre
à reprendre pinceaux et rouleau
faire dans le renouveau
je vais donc  tout repeindre

                 mais d'une couleur unie:
quelque chose de neutre,           en somme
moi qui pratique volontiers le monochrome
-          les murs en seront embellis.

              Donc je garde mon petit Renoir :
---         à défaut de collection
ce sera le centre d'attraction
                ( un jour vous viendrez voir )

Non, ce ne sera pas un musée:
je serai votre guide
dans toutes ces salles vides
- et pas de ticket d'entrée

ni de prix prohibitif -
Dans le salon de thé
aux douze canapés
vous viendrez prendre l'apéritif !


-

RC






Report this text