Monkey Sphere.

eukaryot

Dandiner, être incapable d'écrire, juste frissonner et être surpris par les herbes qui frissonnent alors que tu souffles dessus, dans mon dos

. La télévision au fond nous narre en épisodes haletants une fin du monde que je juge très vulgaire.
Elle se marre, petites crécelles d'une fête lointaine, et ça fait quatorze fois que cette pauvre usine explose.

-Elle a eu la prime de risque? Elle a payé ses impôts?, qu'elle plaisante.

 -A quoi participait-elle, au fond?

- Et les cadavres!

 Curieuse absence de cadavre, et pourtant, elles sont en lames de rasoir charognardes, les caméras. Le plus gros morceau de barbaque, le meilleur. Et ici? Hop, hop escamotés, attends, ya la centrale qui pète, c'est la fin, et hop, rien ne filtre, juste les mêmes images projetées depuis quarante ans, différents montages et la bobine s'arrête jamais!...  et elle continue de souffler là derrière avec ses mains, et maintenant je suis les dunes et les grandes montagnes, et ça tombe bien, parce que la télé, c'est la Lybie maintenant, et elle se marre fort, maintenant, mais plus à cause de moi, juste parce que l'autre est fringué comme la folle du désert.
En petites bouchées de yaourt, la fin du monde; tes mains frissonnent.

Report this text