Mouche

Caïn Bates

Petite mouche, ton jeu d'été 
Ma main étourdie a chassé.
Ne suis je pas une mouche comme toi?! 
Ou n'est tu pas un homme comme moi?! 
Car je danse et bois et chante 
Jusqu'à ce qu'une main aveugle effleure mon aile. 
Si c'est vivre que de penser
Si c'est avoir vigueur et respirer 
Est ce mourir de ne plus penser?! 
Peut être ne suis je qu'une mouche heureuse 
Que je vive ou que je meure.


  • Si tu veux que je te réponde ,
    je garde ma main dans ma poche,
    car je te sais, petit insecte
    que rien ne débecte
    étrangement proche ...
    ( on sait bien que ces êtres pondent )

    Si c'est une mouche à damiers,
    je te laisse courir sur mes papiers,
    ( ce n'est pas un drame,
    d'ailleurs j'aime jouer aux dames ):
    - il vaut mieux un petit flirt,
    plutôt que commettre un meurtre !

    D'ailleurs, petite mouche
    pourquoi tentes-tu un bouche-à-bouche ?
    Faut-il que je meure,
    que tu sois attirée par mon odeur,
    quittant ton plafond,
    ou zigue-zague en zon-zons ?

    Je te laisse à ton contentement,
    d'ailleurs ton bourdonnement,
    est comme la caresse,
    ignorant la détresse...
    > Comme tout cela est tendre !
    Dommage que je puisse plus t'entendre ...

    Une mouche de fin d'été
    - être et avoir été -
    c'est la question que pose Macbeth ,
    en pensant à ces petites bêtes :
    ( les petites ou les grandes :
    cela varie avec la légende ).

    -
    RC

    · Il y a 9 mois ·
    Another flying machine     ( zouing machine)

    Re Chab

Signaler ce texte