(non) Credo

Jonathan Penglin

Profession d'anti-foi

Je ne crois pas en Dieu
Je crois que Dieu n'existe pas
Je crois qu'aucun dieu n'existe
Peu importe leurs noms
Je crois qu'Allah n'existe pas
Je crois que Yahvé n'existe pas
Je crois que Brahma, Vishnu, Shiva n'existent pas
Et tous les autres non plus
Je crois que Jésus n'était qu'un homme
Je crois que Mahomet n'était qu'un homme
Je crois qu'Abraham et Moïse n'étaient que des hommes
Qui ont vécu leur vie d'homme
Et qu'aucune autre force qu'eux-mêmes ne les a poussés à la vivre
Je crois que Siddhārtha Gautama n'était qu'un homme
Et que Bouddha ne veut rien dire
Je ne crois en rien de divin
Je ne crois en rien de surnaturel
Je crois que ni le divin ni le surnaturel n'existent
Je crois que rien n'est transcendant
Je crois que tout est tangible
Et que ce qui ne l'est pas n'existe tout simplement pas
Je ne crois ni aux démons ni aux esprits
Je ne crois en aucune force supérieure
De quelque nature que ce soit
Je crois qu'aucun miracle n'a jamais eu lieu
Que ce que certains appellent inexplicable n'est en réalité que temporairement inexpliqué
Ou tout simplement faux
Je ne crois pas que tout a une âme
Car je ne crois pas en l'existence de l'âme
Je crois que personne n'a créé l'univers
Je crois qu'il n'y a pas de raison pour laquelle il y a quelque chose plutôt que rien
Je ne crois pas que la vie a un sens
Autre que celui que chacun veut bien lui donner
Je ne crois pas qu'il y a un Plan
Je ne crois pas qu'il y a une raison à toute chose
Je crois qu'il n'y a pas de raisons
Je crois qu'il n'y a pas de pourquoi
Je crois qu'il n'y a pas d'absolus
Uniquement des relatifs
Je crois qu'il n'y a pas besoin de religion pour savoir ce qui est bien ou mal
Et que ce qui est bien ou mal dépend du lieu, du temps et de la personne
Je crois que l'humanité a créé les dieux et la religion
Parce qu'elle était comme un enfant qui a peur du monde
Je crois que les dieux et les religions ont évolués avec l'humanité, de sa main
À mesure que celle-ci grandissait
Je crois que l'heure est venue pour elle de devenir adulte
De laisser derrière elle les histoires qui berçaient son enfance
Et qui lui ont fait tant de mal
Je crois que l'heure est venue pour l'humanité d'avancer seule
De décider par elle-même et pour elle-même
Responsable uniquement devant elle-même
Je crois que nous n'avons plus besoin de dieux.

Report this text