Paris avec moi, ton futur

Hyacinthe Viroulaud

Il  est  5 heures, Paris se lève  

Et  main dans la main mon sacré cœur s'éveille

Le bleu de tes yeux se mélange au gris de mon âme

Dehors les nuages de Paris ne se sont pas couchés, tout est sombre, rien est calme

 

 

Ma vie devient claire, aux vue de tes charmes

 Je garde solidement enfoui  mes larmes

Tu ne me verras pas pleurer pour  la marseillaise

Encore moins pour le chiffre 13, je ne peux les trahir …..

Mais l'éclat de ton rire libère au fil du temps mon esprit trompeur

La seule douceur de tes doigts calme les douleurs à venir, avec toi je n'ai plus mal, je n'ai plus peur

Je ne pense pouvoir tenir plus longtemps, si tu ne me choisis pas maintenant

Pour le meilleur comme le pire

Je veux être celui à qui tu dit oui, devenir le mari type

Ensemble regarder Paris se lever, du lundi au samedi

Je nous accorde un seul instant désunis …….celui  précis,  de l'équipe

Celle du dimanche

Le résultat tranchera,  et ne t'inquiète pas ma jolie car malgré tes prières  

 Le jour va se coucher sur la canne-bière

 Le noir complet sur le vieux port

 Il y aura toujours  la revanche …….. Tu paris mon trésor ?

Mais sois franche Paris……………… c'est Paris

…. Paris …..Paris …..Oh Paris

 

REFRAIN : x2

C'est au bord de la seine, que tu m'as lancé ce pari

Que toi et moi c'est ensemble pour le reste de nos vies

Qu'ici c'est Paris, que tout est authentique

Tu m'as glissé tendrement qu'a mes cotés Paris est magique

Paris …… oh Paris ……………paris

 

 

 

Et oui c'est à Paris qu'on s'est compris

Je n'ai pas-riposté à tes sous entendu

J'ai souris, tu m'as plu, j'étais désarmé comme Marseille aux assauts de la capitale

Tu m'as dit laisse toi aller l'amour c'est la santé et c'est vital

ET je t'assure que vieillir seul ça finit mal

Tu n'as pas menti, je sens mon capitale santé grandir aux fils des années

Je donnerais tout ce que l'on ma donné

Pour rien de plus qu'un mot a tes bras aux bords de la seine

Tout les deux à contempler Paris qui se lève

 

REFRAINx2

 

 

J'imagine un peu et tjrs la scène

De jour en semaine

Désormais je connais ton prénom

Chaque lettre coulant dans mes veines

Ton accent ne me rappelle plus seulement la ferveur olympienne

 Aujourd'hui  je me défends de te dire non

Mais je dois te dire que cette histoire, m'emmène,  me transporte

 

Je te suis, la hantise de souffrir s'est enfui, a deux notre union n'est que plus forte

Courir ensemble dans les rues de Paris, le long de la seine

Pousser par ton souffle, y trouver mon oxygène

A ton coup, noyer nos défaites et mes peines

Vivre ma vie, notre passion sans haine

Et ne la trouver que plus humaine

 

Merci Paris, ce Paris que j'aime

 Ville de l'amour, ville d'une France sans monarque

La reine d'une ambiance de folie au parc

Merci Paris …….Paris …………..oh Paris …..

 

 

REFRAIN x 2

Report this text