Pas de remède

Maureen G

Y'a pas d'remède pour aller bien,

Pas d'antidote pour aller mieux.

Y'a pas de secret, pas de miracle,

Quand tu t'sens moins que rien dans cette débâcle,

Le mieux c'est oublier qu't'es malheureux.

Et pour effacer ses pensées, quoi de mieux ?

Que de s'oublier dans les spiritueux

N'en déplaisent aux grands esprits radieux

Je me suis radiée moi-même

Pour tous ces rendez-vous manques

Je me vois plus comme un problème

Que je me suis jamais appliquée

A résoudre et à déchiffrer et quand bien même :

J'ai jamais réussi à m'impliquer,

J'ai préféré passer mon temps à répliquer,

Et plus j'ai avance et plus mes travers

Se sont dupliques.

Comment je peux faire maintenant,

J'approche de mes trente ans,

Et j'ai jamais eu aussi peur du temps.

Je suis enlisée jusqu'au cou dans une mélasse de mal être

Je ne peux plus miser sur mon esprit las, j'ai le mal de l'être

Je sais que passer la trentaine, j'aurais le droit à cette rengaine

Au fond, celle que j'attends au tournant, c'est moi-même

J'aurais pas de boulot, pas de maison et pas d'enfants

J'ai toute la vie devant moi et j'regrette déjà mes vingt ans.

Ça fait des années que j' traine mes complexes et ma tristesse

[Ça fait] des années que j'annexe dans mes textes mes faiblesses

Qu'est-ce qu'on attend de nous et qu'est-ce que je m'en fous.

Qu'est-ce que j'attends de moi et qu'est-ce que ça me rend folle.

Il est hors de question que j'abdique et que je sois comme vous

Mais j'en perds la raison, je panique, suis-je loin de la camisole ?

J'voudrais pouvoir me sentir libre et légère,

Ne plus me poser mille questions et avoir l'esprit clair.

J'aimerais être sereine, optimiste, ça en vaudrait la peine…

Mais moi, je suis une pessimiste au bras de la mélancolie

Triste mélange d'alcool et de nostalgie,

J'sens que j'existe uniquement quand j'ai l'âme en peine.

La trentaine, c'est rien qu'un chiffre, une nouvelle dizaine

Mais j'y peux rien si j'ai non-stop cette pression,

Que je remets tout le temps ma vie en question,

Alors je me dis aussi que trente ans c'est ptet le bon moment

Pour me donner une chance, reprendre ma vie en main, enfin

Pour m'accepter et cesser ces jugements incessants,

Envers moi-même.

Pour me tolérer et faire avec mes failles et mes échecs,

Tout de même.

 

 

 

Report this text