Percute

kelen

 Percute.

Percute-moi. Colle-moi un uppercut dans les côtes.

Décolle-moi la rétine à coup de térébenthine

Que tous les verrous sautent comme de la gélatine

C'est pas ma faute si j'suis dans le noir, œil hagard

Si j'comprends pas tes codes, tes signaux, tes phares.

 

Percute.

Percute-moi. Montre-moi le chemin, parcours mon échine

Déchire-moi l'intestin, insère-toi dans mes abymes

Désinhibe l'essentiel, devient le scribe du temps et des voyelles

Evolue sous les voiles, devient ma came

Décoche tes flèches comme une paire d'ailes.

 

Percute.

Percute sans perdre de temps. N'attends pas le bon moment

On se ment, c'est une chimère. On est hors-le- vent

Hors la loi, lauréat des aléas de nos existences

Saisis ta chance tant qu'on est là, prêt au combat

Abats tes cartes, fonce dans mes bras, mes ronces

 

Percute.

Percute-moi jusqu'au collapsus,

Ta réponse saura me défoncer le plexus,

Que je renverse le processus, que je perde l'accès

A ce que je possède, qu'enfin j'sois désaxée, désarmée

L'âme sans bague, la main sans dague.

Dingue sans ingérer le moindre gramme.

 

Focus.

Focalise sur cette folie qui s'effrite comme de la frappe

Analyse autrement l'essence de cette électrolyse

Quand on s'auto-condamne, elle nous happe

Alors sors ton épée, comprend que ce qui nous grise

Nous a salement électrocutés. Brûlés sous sa chape

C'est clair que sous la chair la raison s'enlise.

 

Alors vise.

Vise bien et sauve-toi.

A cette heure-ci et dans ton état

Tu n'as plus le choix.

Report this text