Petit Pili a un grand courage

triton

Concours Lunii. Histoire : un garçon / une montagne / un nain / une bague.

     Avez-vous déjà vu quelqu'un d'aussi petit que Pili ? Pili était un garçon de dix ans, mais il n'était pas plus haut que trois cochons d'Inde. Et des cochons d'Inde très petits ! Tout le monde se moquait de Pili. Excepté Mili. Car Mili avait le même âge que lui, mais était d'une très grande taille. Elle était aussi grande que deux poneys. Et des poneys très grands !
Pili était très amoureux de Mili. Mais Mili ne voyait pas le petit garçon, tant il était minuscule.
Pili avait entendu dire que la montagne abritait un monstre. Ce monstre gardait jalousement une bague magique. Pili avait décidé de faire cadeau de cette bague à Mili. Les doigts de la géante étaient si gros qu'aucun bijou ne lui allait.
- Si la bague est magique, alors elle sera à la bonne taille, se dit Pili.
Mais le monstre noir qui gardait ce trésor était gigantesque et grognait très fort pour défendre son joyau.
- Je me faufilerai jusqu'à la bague grâce à ma petite taille, planifia le garçon.
Il se mit en route et arriva très tôt à l'entrée de la grotte du monstre tout noir. Il entra sur la pointe des pieds. Soudain, il heurta une pierre. Le choc de cette petite pierre provoqua un bruit immense dans toute la tanière. Brusquement, Pili aperçut venir dans sa direction une forme noire et rouge.
- C'est le monstre ! s'écria Pili. Je vais avancer jusqu'à lui et passer entre ses jambes ! Il ne me verra pas.
Les cris de la bête étaient terribles : il hurlait comme un loup, reniflait comme un taureau et approchait aussi rapidement qu'une panthère. Mais cela ne fit pas fuir Pili, qui avança malgré les rugissements de la bête et sa toison noire et rouge qui approchait très vite.
Puis, au détour d'un rocher, il tomba nez à nez avec une étrange créature.
- C'est toi qui troubles mon sommeil ? demanda-t-elle.
Pili écarquilla les yeux. Devant lui se dressait sur ses petites pattes un nain à longue barbe. Il tenait une torche enflammée.
- Vous devez fuir, dit Pili. Le monstre arrive.
- Mais il n'y a pas de monstre, répondit le nain. C'est chez moi ici. Quand des voleurs entrent, j'allume un feu et mon ombre projetée sur les murs de la caverne suffit à les faire partir. Mais pas toi ! Tu es le premier à parvenir jusqu'ici. Mes cris ne t'ont-ils pas fait peur ?
- Oh ! Si ! Très peur ! confia Pili.
- Et ma silhouette noire et rouge sur les murs ne t'a-t-elle pas fait trembler ?
- Oh ! Si ! Comme une feuille dans le vent ! jura Pili.
- Mais alors, pourquoi as-tu poursuivi ?
- Parce que j'aimerais offrir la bague magique à une fille que j'aime.
Le gnome comprit que Pili ne désirait pas garder le trésor pour lui. Il n'avait jamais rencontré quelqu'un comme Pili, car tous ceux qui convoitaient la bague voulaient garder cette richesse pour eux seuls.
- Voilà ta récompense ! dit le nain en tendant au garçon une jolie bague dorée. Ne dis à personne qu'il n'y a pas de monstre. Je veux qu'on me laisse tranquille.
Quand Pili reçut la bague, celle-ci s'agrandit d'un coup.
- À présent, elle ira autour du doigt de celle que tu aimes, expliqua le nain en secouant sa barbe. Je dois fabriquer d'autres bagues magiques pour ceux qui les méritent vraiment ! Pars, maintenant ! ordonna-t-il en reniflant.
Pili regagna sa maison. La bague était très grande et il l'avait transportée comme un cerceau autour de sa taille. Il l'offrit à son amoureuse géante. Mili fut charmée par ce geste. Ainsi, elle prit toujours Pili sur son épaule. Ils furent inséparables et Pili avait la meilleure place pour faire de gros bisous sur la joue de Mili.    

Report this text