Peut-être

aile68

A Ornella Vanoni, célèbre chanteuse italienne à qui j'ai emprunté quelques idées. Dans ce texte je lui donne la parole.

Parler comme si on était encore jeune, les choses que je n'ai pas vécues restent dans l'air limpide d'une journée d'hiver. Faire semblant de les avoir vécues, de t'avoir séduit avec mon accent italien et mes cheveux coquètement teints. Dans une croisière, dans un bateau, tu dois sourire pour vivre, recueillir le meilleur de la vie, bonjour mon amour, mon capitaine. J'arriverai à ne pas souffrir, à ne plus penser à toi, si jamais tu me laisses. Ce n'est pas que je t'aime tant, je voulais seulement être à ton bras, les soirs d'été au bord de la mer. Scènes mélo, une chanson à la radio, quel est le vrai du faux? Répondre aux signes que tu m'envoies, un clin d'oeil, un baiser, demain est un autre jour tu verras que je serai là. L'amour n'est qu'un passage entre deux coeurs malheureux, un rendez-vous de trop peut-être. 

Report this text