« Peut-on rire de tout ? »

daniel-m

...


Mais bien suuuuur dirait le clown, il faut rire de tout, même de l'absurde, du pire. Le rire, est la seule échappatoire à la connerie humaine, aux conséquences de notre hypocrisie malsaine, de nos malheurs et de nos tristesses, qui arrivent quant ils veulent et surtout quand nous on veut pas, et pis en plus sans prévenir avec ça. Si nous ne pouvions pas tourner en dérision les choses les plus graves, ben, on péterait des piles tout le temps, toute la journée.

 

Nous pouvons rire heureux et nous pouvons rire malheureux, moi, je n'arrive plus à pleurer, et je ne sais pas pourquoi. J'ai passé 40 ans sans pleurer et à rire de tout. Cette année, j'ai pleuré comme un gamin parce que mon vieux et bon gros chien est mort et cela à été très dur. Je l'ai enterré dans le jardin et j'ai ris de penser, qu'un jour je me retrouverai tout prêt de lui, comme lui, avec les vers de terre.

 

J'ai été ému et j'ai versé une larme étant gamin, lorsque le clown triste chez Zavatta avait pleuré, j'ai pleuré étant ado, lorsque Coluche jouait le temps des cerises au violon avec des gants de boxe et j'ai été triste à mourir étant adulte durant la guerre du Golf en constatant un peu plus tard qu'on m'avait raconté des conneries et que c'était devenu une habitude de me raconter des conneries depuis et bien sur, quand comme tout le monde j'ai vu les images du 11 Septembre ça a été la cerise sur le MacDo. Je mes suis consolé avec les fe-dessineux de Charlie après le massacre du Bataclan … Comment pourrions nous, sans avoir envie de rire, surmonter cela ?

 

Saviez vous que la plupart des grands comiques, contemporains ou non, sont ou étaient de gros dépressifs, des mecs tristes à mourir, qui se posaient une tonne de questions existentielles, et qui n'ont trouvé qu'une seule réponse à toute cette merde… , le rire et la dérision…

 

Alors, oui, on peut rire de tout, même du pire, du cancer, des trisos, des juifs, des plus pauvres, de la misère humaine, de l'inculture des islamophones, des femmes battues et même de la connerie humaine et du sida et de toute la misère du monde si on est réellement conscient de toute la gravité, de toute la misère et de la légèreté aussi, de nos petites existences. Rire pour ne pas pleurer, c'est peut être même une sorte de respect, d'intelligence …

 

Cependant, j'ai du mal à rire aujourd'hui lorsque je lis la presse PQ. Lorsque je me rends compte que la fantaisie, le second degré ne sont plus compris ni interprétés. Lorsque je me rends compte que toute cette intelligence qui engendrait la tolérance, est nivelée par connerie vers ce sacro saint premier degré, quand la connerie et l'inculture sont glorifiées par des torchons virtuels accessibles au plus grand nombre dans cette toile immonde qui se veut être un substitut à la culture universelle, je suis triste !

 

Je suis triste de lire les doléances des imbéciles les plus notoires de notre époque tout en lisant  les commentaires acquiesçant des moutons de Panurge toujours prêts à pleurer avec les pleureuses en vue. Oubliant l'humour, la raison d'être du second degré qui était pour moi encore le seul témoin de l'intelligence des hommes.

 

Jeunes humains, préparez vous à un monde terrible. Un monde qui ne rigolera plus, qui gèrera votre existence, qui sera à l'avenir, ‘optimisé' au maximum grâce à des applications qui vous contrôleront via votre Smartphone, votre montre, votre frigo, votre sommeil connecté … Un monde où rigoler de tout sera devenu un blasphème, alors que toutes notions de spiritualités et de raisonnement seront forcément prohibées.

 

 

Prenez tout de même le temps de prendre soin de vous, mais pas que !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • La mondialisation conduit vers la pensée unique... Danger imminent !!

    · Il y a 4 mois ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • Toujours le même constat, l'uniformisation conduit à l'abrutissement ! ... Liberté ! :o) Merci de me lire.

      · Il y a 4 mois ·
      Gaston

      daniel-m

  • Je n’ai jamais plus rigolé de ma vie, depuis que j’ai vu jouer de Funès. :o))

    · Il y a 4 mois ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

  • C'est fort et c'est fort bien dit, et peut-être allons-nous nous réveiller un jour de cet auto-censure larvée et de cette "bien-pensance", préjudiciable déjà à la création et néfaste sur le plan des rapports sociaux... “La bonne conscience du rire me repose des gens sérieux.” (Francis Picabia)

    · Il y a 4 mois ·
    P1000170 195

    arthur-roubignolle

    • Merci. "Le raisonnement est à l'intelligence ce que la chaine est au vélo". C'est un archi pour qui je bossais dans les années 80 qui m'avait cité cette phrase. Je ne sais pas de qui elle est, mais elle avait changé ma vie.

      · Il y a 4 mois ·
      Gaston

      daniel-m

Signaler ce texte