Philosofuck

daniel-m

...

Plus je connais les hommes plus j'admire les chiens (Erik Satie)

 

Le gilet jaune, c'est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie (Karl Lagerfeld)

La citation pourrait aujourd'hui prendre un double sens, elle pourrait …

 

Je crois que je peux affirmer aujourd'hui que l'homme descend du singe (Sir Charles Darwin)

 

Pourvu que cela ne se sache pas ! (Réponse de La reine d'Angleterre)

 

Le bonheur est à ceux qui se suffisent à eux-mêmes (Aristote. Naissance 384 av - JC. Décès 322 av - JC)

 

A la télé y peuvent pas dire la vérité, y a trop de gens qui regardent (Coluche)

 

Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures. (Proverbe africain)

 

La culture est l'un des leviers les plus importants à actionner pour réhabiliter et relancer l'économie tout en produisant du sens. (Autre proverbe africain)

 

L'intelligence c'est comme les parachutes, quand on n'en a pas, on s'écrase. (Pierre Desproges)

 

Une seule langue, une seule monnaie et pas de religion, et on s'en portera tous mieux. (Jean Claude van Damme)

 

Le raisonnement est à l'intelligence ce que la chaine est au vélo (Daniel-M)

 

On ne peut pas être et avoir été, mais si on y pense, on peut très bien avoir été con jeune et toujours être con en étant plus âgé (Pierre Dac)

 

Aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années, la connerie non plus d'ailleurs (Anonyme)

 

Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais je sais qu'il n'y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième (Albert Einstein)

 

La publicité, l'information et les médias servent à faire vendre des trucs inutiles et de qualité médiocre au détriment du bon sens et de la qualité. En fait, tout ça aujourd'hui c'est juste  une simple question d'argent (Daniel-M)

 

Vu la bêtise aussi dure que le granit de notre humanité, il n'y a pas à s'étonner du résultat.
Sous la conduite de la presse, ébloui par le nouveau et séduisant programme, le bétail à voter "bourgeois", aussi bien que le prolétarien, revient à l'étable commune et élit de nouveau celui qui l'a trompé. Ainsi, le candidat des classes laborieuses redevient la chenille parlementaire. Il continue à manger sur la branche de la vie publique, y devient gros et gras et, quatre ans après, se transforme de nouveau en un brillant papillon (Adolf Hitler) … ça fout la pétoche hein ?

 

Pour qu'un écologiste soit élu président, il faudrait que les arbres votent (Coluche)

 

Chaque homme est responsable de sa religion (Gandhi)

 

La politique est l'art de se servir des gens (Henry de Montherlant)

 

Comme un homme politique ne croit jamais ce qu'il dit, il est étonné quand il est cru sur parole (Charles De Gaulle)

 

Pourquoi, à l'instar des objets, n'existe-t-il pas un bureau des amours perdues et trouvées ? (Pierre Dac)

 

Les femmes et les hommes doivent être égaux en droits, pour le reste un peu de complémentarité devrait suffire (Daniel-M)

 

Je préfère être détesté pour ce que je suis qu'être aimé pour ce que je ne suis pas (Kurt Cobain)

 

Dans un pays où on entretient le culte de la loose, il est difficile d'incarner le rock quand on est le gagnant (Philippe manœuvre)

 

Il faut d'abord nettoyer le passé pour avancer dans le futur (Angus Young)


Il semble que notre brave nouveau monde est en train de devenir moins tolérant, spirituel et éduqué que quand j'étais jeune (Lemmy Kilminster)


Aujourd'hui les grands savoirs de l'humanité ne servent plus que les grandes multinationales et l'argent. La sagesse est bâillonnée parce que par définition elle n'est pas rentable (Daniel-M)

 

PS : Pardon d'avoir inclus mes citations dans les citations, c'est pas pour me la péter. Mais même si je ne suis pas connu, j'ai le droit de citer moi aussi :o)


Bisous !

 

La fraternité des hommes (Lien média -Motörhead - « Brotherhood of men »)


Ton heure est arrivée, en tempête de fer dans le ciel
La guerre et les meurtriers reviennent encore, heureux de ta mort
Impossible de changer ton destin, tu pleures et implore en vain
Et personne ne se souviendra de toi, personne ne connaitra même ton nom.

Lorsque la musique change de ton, tout est soudain brisé,
Des capitales puissantes en ruines, des richesses réduites en cendres
Le meurtre étant devenu loi, tu ne pourras y résister
Le chaos règne sur le monde mortel, fraternité des hommes.

Tu ne pourras pas me cacher la vérité, je sais ce qu'il y a dans ton cœur,
L'avidité et la jalousie à parts égales, une fin de vie sombre
Les plus hautes montagnes, réduites en poussières entrainant le monde en enfer
La foi en tes prophètes menteurs sans personne pour lever le sort.

Des monstres dominent ton monde, as tu trop peur de comprendre ?
Tu seras jugé devant l'éternel et tu seras surement pendu
Nous vivons et nous grattons dans la misère et nous mourrons de nos mains
Et nous continuerons de tuer nos propres enfants, fraternité des hommes.

Avec tout le sang que nous avons sur les mains, nous ne les rendrons jamais propres
L'histoire est un mystère, es tu conscient de ton destin ?
Massacres, morts et combats, meurtris nous resterons
Notre héritage sera la folie, fraternité des hommes.

Nous sommes pires que des animaux, affamés par la mort
Mettant notre foi en des cinglés, le triomphe de notre volonté
Nous tuons pour le fric, l'opulence et la luxure et pour cela nous serons maudits
Nous sommes le fléau de ce monde, fraternité des hommes.

 

Lemmy Kilminster du groupe Motörhead qui ne faisait que du Rock'n'roll.

Report this text