Printemps 2012

Jean Louis Michel

Printemps 2012

Rien n’a changé, ou si peu. Les thèmes de campagne de notre président candidat flattent les Marinistes dans ce qu’ils ont de plus cher, la haine de l’autre. Oh, bien sûr, il ne le fait pas directement, il a à sa disposition son porte flingue préféré, son barbouze adoré, Claude G. Sa dernière barbouzerie : « donner le droit de vote aux étrangers serait courir le risque qu’à terme ils imposent la viande Halal dans les supermarchés ».

Serait-il à ce point con, ce type, avec sa provoc à deux balles ? Non, il s’agit d’une stratégie. Rien de moins. Se focaliser sur ses déclarations permet d’éviter les vraies questions, de tirer le vrai bilan de 5 années de l’exercice du pouvoir. C’est éviter de parler de MAM qui proposait d’envoyer nos CRS en Tunisie, c’est éviter de parler de l’épisode de la tente de bédouin et du retour triomphale de Kadhafi à Paris parce qu’on espérait lui vendre des Rafales et des centrales nucléaires. L’immonde s’est bien foutu de notre gueule, mais moi, ce dont je me rappelais, c’était de cette promesse faite aux électeurs en 2007 : « Je ne serrerais jamais la main d’un dictateur ». Les promesses n’engageant que ceux qui les écoutent… C’est éviter de parler de cette autre promesse : « d’ici deux ans plus personne de mourra de froid dans les rues », ben voyons…

On évite donc de parler des cadeaux fiscaux aux plus riches, des magouilles financières et de l’épisode du fiston à l’EPAD.

On évite l’affaire Karachi, le copinage avec les marchands d’armes, Coppé, Takiedine et les vacances payées au soleil.

On évite de parler de la parité bafouée, encore et toujours.  Où sont Fadella, Christine, Rama, Rachida ? Aux oubliettes ou à New-York. A la place, un gouvernement de couillons, avec quand même, toujours dans la barque, les plus connes de la bande : Nadine, et Roselyne. Pour le coup, l’image de la femme en prend une belle claque.

Non, décidément rien n’a changé depuis le printemps 2011.

Il y a eu le printemps arabe l’an dernier. Tout le monde s’était réjoui, moi le premier, à la perspective de la chute de Ben Ali, de Kadhafi, de Moubarak et d’Hassad. Aujourd’hui on peu tirer le bilan.

En Tunisie les Islamistes ont gagné la partie, un islamisme modéré bien sûr, mais la démocratie annoncée est bien terne avec le retour du soleil. En Lybie, on a donné un sérieux coup de main aux oposants, on a distribué des quantités d’armes qui se retrouvent aujourd’hui dans les mains d’AQMI, c’est pas très glorieux. La démocratie ? Encore à la traine, pour l’instant, ce sont les milices qui font la loi, l’heure est à l’épuration, à la justice expéditive…

En Egypte, Moubarak est jugé, l’armée tient les rennes du pays et la démocratie croupit dans une geôle militaire.

En Syrie, chut ! On massacre en toute impunité. Pour le coup, c’est l’ONU qui se prend une veste. Cet épisode ressemble étrangement à ce qui avait conduit à la chute de la SDN, l’incapacité à réagir. La Russie et la Chine s’opposent à toute idée d’intervention : la peur de la contagion sans doute ?

Encore un printemps amer pour ceux qui espéraient de vrais changements. Je ne parlerais pas des grecs, les plus gros cocus de la décennie…

Chez nous, quid de la démocratie ?

Le FN fait 15% d’intention de vote, mais comme la candidature est soumise a l’obtention de 500 signatures et que la blondasse échoue à une trentaine de voix près, et bien 15% d’électeurs se retrouvent cocus devant les urnes. Que le FN soit battu je trouve ça très bien, mais pour cela, il faudrait qu’il puisse se battre, « à gagner sans combattre on triomphe sans gloire ».  Notre démocratie n’en sort pas grandie, le scrutin se fera donc avec les deux éternels adversaires : rien de nouveau. C’est la honte.

Ce matin encore je voyais, médusé, les supporters du mini candidat déclarer : « Ouais ! c’est le meilleurs, on a besoin d’une France forte ! » J’avais envie de hurler « Cassez vous pôv’ cons ! »

Ce matin donc, je me suis levé et je suis parti acheter des fleurs pour le jardin. Je ne sais pas pourquoi, je me suis souvenu de Candide « Il faut cultiver notre jardin» ; c’était ça ou lancer la télécommande sur l’écran…

  • Non mystéria, je n'ose même pas !!! Mais mon petit doigt me dit que, quelque soit le résultat, les changements ne seront pas éblouissant !

    · Ago about 9 years ·
    Stamped 500

    Jean Louis Michel

  • absolument excellent Jean-louis. t'as raison, ne casse pas la télé pour eux...
    printemps 2013? une prévision?

    · Ago about 9 years ·
    Img 0052 orig

    Karine Géhin

  • Merci à tous !

    · Ago about 9 years ·
    Stamped 500

    Jean Louis Michel

  • J'oubliais : coup de coeur

    · Ago about 9 years ·
    La main et la chaussure

    Stéphan Mary

  • C'est percutant, incisif et tellement exact ! Encore ?

    · Ago about 9 years ·
    La main et la chaussure

    Stéphan Mary

  • Je me souviens de "Je ne vous mentirai pas, je ne vous décevrai pas, je ne vous trahirai
    pas !" le soir de son élection sur le fond bleu de ma télé. A chaque volte-face j'ai entendu ses mots. Mais vous l'avez compris, moi, il ne m'a pas trahie puisque je ne l'ai jamais cru.
    Foules sentimentales assoiffées d'idéal, nous sommes des veaux et ce n'est pas dans un pré de marguerites que nous vivront ce qu'il nous reste à vivre. Quand même pour quelques temps encore je ne regrette ni Bogota, ni Homs, ni d'autres enfers où la chance ne m'a pas fait naître et déjà mourir.

    · Ago about 9 years ·
    Gants rouge gruauu 465

    eaven

Report this text