Reliques Lyriques

Pierre Scanzano

Si vous voulez lire le texte en entier allez-y sur ce site : http://scanzano.jimdo.com/
Le '' Je '' est le seul responsable des malheurs du '' Nous '' Le seul que l'on puisse avoir sous la main. L'inculper comme référent de nos malheurs ! De nos joies. De nos dérives. Ce '' Je '' est un Je d'envergure qui peut causer des dêgats outre que ceux que l'on connaît. Le '' Je '' peut le cas échéant se révéler une bombe à retardement. Qui tout en retardant la grande explosion pétarade fortement-, quotidiennement-,  sans que l'on fasse cas des éventuels désagréments qu'apparaissent ici ou là. Le monde est trop subjectif pour qu'il puisse intégrer qui-, en dehors de lui ignore ou oublie son '' Je ''. Mon '' Je '' a du mal avec le '' Je ''  des autres-, il sait qu'il mourra comme celui des autres. Il ne faut pas oublier que nous sommes tous des ''Je''  en gestation permanente '' d'être '' et ce n'est pas une consolation de le savoir-, de le prévoir et de l'accepter comme tel. Le problème que nous entretenons avec nos '' Je '' est de nature trop intime-, un pied dans l'irréel l'autre dans le réel-, préfigurant le vrai réel du corps. Figurez-vous que chacun de nous ayant le sien-, personne ne veut s'en séparer ! Tout '' Je '' mérite que l'on s'y arrête-, que l'on dialogue avec pour le rassurer sur son identité-, son utilité. Qu'on le prenne au sérieux au lieu de le malmener-, l'isoler et parfois le mettre à l'index comme un coupable qui doit être mis au banc de la société... (à lire sur le site...)
Report this text