RÉPONSE À UNE ACCUSATION

René Kalfon

 

Elle : « Tu ne penses qu'à toi. »
Et moi : « Je ne pense pas qu'à moi :
je pense aux miens.
Je ne pense pas qu'à moi :
je pense  à toutes les choses auxquelles je tiens.
Je ne pense pas qu'à moi :
je pense à toutes les choses dont j'ai besoin pour vivre bien. 
Je ne pense pas qu'à moi,
je pense à l'être sans lequel je ne peux être moi.
Je pense à toi. »

Report this text