Rétrospection du rien

Thomas

Certains moments fort ne le sont qu'aux yeux d'un être qui en a le vécu. Que penser le lendemain du dernier jour d'une année ?

Debout. Il faut se reprendre. Regarde comment tu m'as laissé, lapidé et affamé. Disparu, tu as disparu. Pourquoi le faire ainsi ? J'ai ce goût étrange de revanche en bouche qui est resté en cette matinée. Toi ma belle année encore, tu nous as quitté.

Je me réveille, cette fenêtre sur l'Amérique, toujours. Je rêve. Que se passera t-il ? Maintenant tu avances, attends moi, viens me sauver. J'ai besoin d'une personne pour traverser les beaux jours. Ces journées se ressemblent, ne s'est-il donc rien passé ?

Pourtant je prend sur moi, j'essaye d'être cool mais à tes yeux je reste invisible, le temps avance. Il file.
Toute l'année je n'ai cessé de te poursuivre. Tu es formidable toi, la femme.

Embrasse moi, je pend à ton cou. Inversons tout, je serai celui qui te poursuivrai. Après tout une année n'est qu'une balise, la vie elle est hors de ça mais je m'en fous, je continuerai l'année prochaine, tu es là. Maintenant elle et moi sommes nous.

Pour toute fin à l'épilogue anodin, malgré le peu d'importance que j'ai t'ai apporté à toi mon année, soyons des meilleurs amis, tu est réellement le plus beau repère de la vie.

Report this text