Séduction. Manœuvre n° 2

violetta

 

-  Lui : Que portez-vous sous votre robe ?...

- Elle (regard de défi) : Ce que je porte sous ma robe ? Moi, pardi !

- Lui (les traits soudains tendus, les doigts crispés sur la flûte de Champagne) : Vous me cherchez….

-  Vais-je vous trouver ?

-  Touchez si vous l'osez.

Plutôt que de tendre la main, elle se rapproche de lui, se colle à lui, se frotte à lui.

- Elle (railleuse) : Oui en effet ! « Touchez ma bosse, Monseigneur »

Elle rit et se recule. Il lui attrape le poignet avec brutalité.

-  Vous ne vous en tirerez pas comme ça.

-  Qui vous dit que je veux m'en tirer comme ça ?

-  Quand ?

-  Pas tout de suite, il y a un peu trop de monde autour de nous, non ?

-  Ce maudit cocktail, avec tous ces pantins !

-  C'est vous qui les avez invités.

-  C'est vous que je voulais.

-  Il fallait le dire.

-  Auriez-vous accepté ?

-  Non.

- Quand vous gémirez sous moi, vous serez moins hautaine. Vous me supplierez de vous faire jouir, je vous torturerai d'attente.

-  Vous ne tiendrez pas le coup longtemps !

-  Ne me provoquez pas, petite garce ! Je peux durer autant que je le veux. Vous crierez grâce avant moi.

-  Vous n'imaginez pas de quoi je suis capable.

-  Je préfère le voir que de l'imaginer.

Ils se défient du regard, le souffle court.

-  Pourriez-vous me lâcher le poignet ? On nous regarde.

Il la lâche. Ses doigts ont imprimé une marque blanche sur la peau.

A suivre.

Ou pas.

  • Toujours en patrouille et en retard, c'est moi qui ai le souffle court.

    · Ago over 2 years ·
    Oiseau... 300

    astrov

    • Merci pour votre commentaire. Ces deux "manœuvres de séduction" laissent souvent perplexe, Je suis ravie que vous y soyez sensible. Que voulez-vous, je n'aime pas la mièvrerie !

      · Ago about 2 years ·
      Evelyne lagarde clio 6 redim

      violetta

Report this text