ROME

Susanne Dereve

Villes rouges du Sud

 

Aux larges esplanades dallées de marbre rose

Et de grès qu'ont polis la poussière et le temps

 

Aux places circulaires, vastes amphithéâtres

Emaillés de fontaines, de vasques, de statues

 

Et de cette ronde bruyante, joyeuse, nonchalante

Des tables de café, telle une étourdissante arène

Où nous serait donné à voir l'inépuisable spectacle

De nous-même

 

Places carrées, cernées de palais et d'églises,

Où s'étalent les marchés de fleurs, de fruits, de shit

Et la nuit le commerce des corps

Loin de chez nous 

Report this text