Sablier

Kevin Carlier

Je savais la vie cruelle, mais pas le temps
Je savais les femmes si belles, mais pas autant
Je savais mon coeur fidèle, mais pas si grand

Je savais où se lève mon soleil
Mais je n'sais plus où il se couche
La Lune a fait de moi son amant

Brillant et priant parmi les étoiles
Pour retrouver la Femme et l'Enfant 
En attendant... Je sais le temps

Report this text