Seaway to heaven

walkman

"Tu t'souviens quand le malheur est si grand qu'on l'confond avec une grosse angine de poitrine ?

- J'crois me rappeler vaguement d'un truc ouais."

Il pose la guitare sur son socle, s'enfonce dans le fauteuil en tirant sur sa cigarette. Comme pour prendre un peu d'air avant une plongée en apnée. 

"J'ai l'impression de l'avoir vue toute ma vie avec un sac de voyage sur l'épaule, répète-il, comme si elle se tirait définitivement et que ça la rendait triste parce qu'elle n'a pas vraiment envie de partir."

Il n'y a pas beaucoup de mots dans la langue pour remédier à ce genre de souffrance. Parfois, chaque seconde passée où l'on y survit, est un grain de sable qui tombe du ciel pour venir étouffer l'océan. Combien de grains de sable pour changer une mer de larmes en désert ? Je crois que mêmes les marchands de sable ont changé de commerce tellement il est vain d'attendre que l'émotion s'érode. En amour, rien est simple. On ne fait qu'aimer mais derrière cette seule promesse, se cachent une tripotée de saloperies. D'aucuns pensent que l'amour est une maladie et sous ce raccourci cynique, parfois il y a une vérité qui dort. On s'en relève comme si nous avions été témoins de l'apocalypse alors que le monde, lui, est toujours debout. On acquiert alors la certitude d'être seul dans les humeurs sombres et insondables, là où nos réponses aux questions ne sont que de vagues et creux mouvements du menton. Avoir le coeur brisé, c'est quelque chose que tout le monde connaît. Mais la colère animée diffère selon l'espèce humaine. 

Alors pour implorer les secondes de pleuvoir plus vite, Mike Titus Jones charme le monde avec la musique. Il prend la guitare et fait glisser ses doigts pour reprendre les émotions sur lesquelles d'autres avant lui ont su mettre des notes. Il remue quelques méandres en étirant de tristes ballades et il apprend la patience. Moi, je ne suis en sa présence que pour qu'il est un phare à ne pas oublier, mais je ne peux pas naviguer pour lui. Les marins parlent desfois de tenir bon. J'veux qu'il tienne mal ce qu'il voudra, du moment qu'il tient. 

"J'ai l'impression d'avoir un vortex entre mes poumons, et que toute la peine du monde l'emprunte pour aller bosser le matin."

Il ne s'arrête pas de jouer pour autant. Pas plus qu'il n'attend que je fasse des phrases pour l'alléger de ce qu'il ressent. Je crois que les amours brisés sont un voyage initiatique à faire seul. Ils ne débouchent, certes, pas toujours sur le printemps, mais on s'y fait à la longue. C'est cela notre musique. Son histoire, c'était son arme qui lui servait de garantie pour sa survie dans un monde qui allait trop vite pour lui. Au moindre coup de colère, il aurait descendu tout le monde, juste pour en profiter encore un moment. Mais maintenant que le grand nuage noir descend sur lui, il n'a plus que sa pelle et son sceau. Quand il aura assez de sable pour en faire un château, il creusera des douves autour. Il ira mieux quand il aura mis tous les sanglots qui l'étranglent dedans. Pour l'instant, il attend. 

"J'me vois en train de taper à la porte, de toutes mes forces. Je sais que plus le temps passe et moins il y a de chance pour que je la vois venir m'ouvrir. Mais, je ne désespère pas. Et c'est la fatigue et la pluie qui rendent mes gestes plus difficiles."

Pourtant ses mains qui donnent la musique glissent naturellement. La fluidité des accords est là pour montrer la clairvoyance de ses regrets. Il ferme seulement les yeux pour essayer de la voir en train de tourner la clé dans la serrure et l'abriter dans sa nouvelle maison. 

"I feel like I'm knocking on the heaven's door, fredonne-t-il."

Dans sa douleur, la pluie, ses muscles et la musique insistent avec lui. 

"Knock knock knocking on the heaven's door"

Et il le répètera quatre fois. Sans qu'on ne lui ouvre, sans qu'il ne renonce, ni que suffisamment de sable ne s'écoule.

  • Bravo,a la suave,heure,de ce texte,good miettes de SAEZ heures,avant un dine,heureee,quat,r,heure,Joke,heure,man,Hurry,canne,flexible Corps,ne,flash,flaque,
    une re lecture,caféine,toute acide,hu,LU,lait,avé un mug Bob,tout de Guy de grès,One more cup of coffee,encore Bravo,Bonne soirée a vous.

    · Ago over 7 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

Report this text