Si j’osais, Madame

Christophe Peroua

Comment parler de fesse sans vulgarité : Un texte pour faire tomber sur le cul.

Si j'osais Madame,


Je vous mettrais bien la main au panier, comment le nier. Quand je vois vos fesses, je vous le confesse, j'ai le cœur printanier. Qu'y a-t-il d'indécent à parler de cul, ce bel attribut que j'appelle fesses. Vous ne pouvez pas nier ma délicatesse.                               


Je vous mettrais bien la main au panier. L'expression me plaît.         En toute tendresse, je parle de vos fesses, sans être grossier. Si j'ai très souvent la langue bien pendue en parlant de cul, j'emploie le mot fesse, juste pour le marier avec mes caresses.                        


Je vous mettrais bien la main au panier, je ne suis pas niais. L'homme a ses faiblesses et une paire de fesses, moi, cela me sied. On me voit souvent comme un ingénu, c'est un point de vue comme le sont ces fesses, ce beau balancier qui s'agite sans cesse.

 

Je vous mettrais bien la main au panier. L'expression me plaît.         C'est beau le français, disait ma maîtresse qui savait que fesse peut se dire fessier.Mais ce fut un temps l'école de la rue qui m'apprit que cul évoquait les fesseset que le panier était ce que l'on fesse.

 

À moins que je vous parle de ce petit bourrelet. 

 

Ce petit bout, ce petit bout, qu'est ce qu'il est beau ce petit bout. Ce petit bourrelet est beau mais qui a dit que c'était laid. Ce petit bout, ce petit bout, il est tout rond, il est tout doux. Pour rien au monde j'en changerai, je l'aime tant si vous saviez. Je les préfère aux osselets car un petit bourrelet c'est beau. Quand il n'y a que les os c'est laid, je préfère trop que pas assez.               

 

Ce petit bout, ce petit bout, ce petit bourrelet tout doux est aussi bon qu'un croissant chaud le matin avec son café. Ce petit bout, ce petit bout, lorsqu'il me donne rendez-vous, est le plus beau des bourrelets et rien ne sert de résister. Je préfère un corps potelé que celui dont on voit les os. C'est comme un bon bol de café, il sait vous tenir éveillé.

 

Ce petit bout, ce petit bout, ce petit bourrelet est chou. Il est si beau, il est si chaud que même en hiver c'est l'été. Ce petit bout, ce petit bout, ce petit bourrelet si beau a le chic de me redonner le désir de m'abandonner. Mieux vaut faire envie que pitié, un petit bourrelet c'est beau et n'en déplaise aux couturiers, le cousu main, je m'y connais.

 

Voilà, Madame, j'ai osé. Saurez-vous me pardonner ?

 

 

 

 

                                          

 

 

 

 

 

  • comment ne pas te pardonner !... si tu dis aux femmes un peu rondes que tu préfères cela plutôt que jouer aux osselets, tu en rassureras surement plusieurs qui se
    " l'amante " sur leur balance :-)
    et quant aux fesses, et bien tu as lu mon texte esses je crois sur l'autre site... alors !...rien à dire de plus lol :-))

    · Ago over 3 years ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

    • Pas besoin de me confesser donc.

      · Ago over 3 years ·
      Photo d'identit%c3%a9

      Christophe Peroua

    • Nannnnn pas besoin de con-fesses lol

      · Ago over 3 years ·
      12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

      Maud Garnier

    • Tu veux dire qu'on fesse?

      · Ago over 3 years ·
      Photo d'identit%c3%a9

      Christophe Peroua

    • Stoppons là Monsieur, ce discours en dessous de la ceinture avant que les propos ne manquent de finesse !... :-)

      · Ago over 3 years ·
      12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

      Maud Garnier

    • Que veux-tu sinon que l'on fasse de ces fesses? Ne soyons pas " un cul....te"

      · Ago over 3 years ·
      Photo d'identit%c3%a9

      Christophe Peroua

    • ;-))

      · Ago over 3 years ·
      12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

      Maud Garnier

Report this text