Simone

Christian Gagnon

Sous l'enveloppe de chair, il y a une âme qui veut tout foutre en l'air.

Simone, miss Garo pour son professeur d'anglais que je fus! J'ai retrouvé Miss Garo sur Facebook, ce site à mille faces. En fait c'est elle qui m'a retrouvé, parce qu'il n'y avait pas plus perdu que moi dans ma classe. Ça m'a toujours intrigué ce tampon sur l'œil gauche : coquetterie, glaucome passager, verre cassé, j'en ai inventé. Et puis je suis tombé sur un reportage de 2 pages dans un journal. Il y a près de 12 ans, Simone a été victime d'un accident de la route. Mutilée, lacérée, tailladée: d'un coup sec de métal hurlant, Simone a découvert à la dure que sous l'enveloppe de chair, il y avait une âme qui voulait tout foutre en l'air. Son corps ne lui appartenait plus; elle l'a donné à la science de son vivant.

 Pendant ces 12 ans, on a joué à Frankenstein avec son enveloppe et fait de la haute couture avec sa figure. Mais il y a cet œil qu'elle conserve et qu'elle cache : cet œil qui garde ses jardins secrets tels qu'on devrait tous les garder, secrets. Cet œil qu'elle garde sur elle pendant qu'elle garde l'autre sur ses proches: l'oeil de pirate, l'oeil qui écume les mers, ratisse les déserts, l'oeil de l'aventurière. Cet œil qui a accès à ce qui ne nous saute pas aux yeux, cet œil qui voit l'invisible. Ce clin d'œil à la quatrième dimension, cet œil, ce tunnel de lumière braqué sur l'essentiel, ce qu'il y a en dedans de nous, qu'elle le garde sur elle, ça en vaut la peine, une peine de 12 ans, minimum. Bon vent Miss Garo, bon œil Simone.

  • Cet œil qui a dévoilé la face cachée de sa personnalité.
    Un témoignage à la fois terrible et édifiant.

    · Ago 11 months ·
    Louve blanche

    Louve

Report this text