Slam a suffit

slametton

Slam a suffit

La vie m’a pris par le col,

Serré fort entre deux mains,

Mais sur les bancs d’écoles;

Je me disais c’est pour demain...

J’attaquerai le meilleur versant,

Par le chemin du côté chance,

J’aurai la force et l’œil perçant,

Pour rester en paix du côté France!

C’est facile pour toi qui me connais,

De te dire que je caresse ce rêve,

De pouvoir atteindre les sommets

Juste pour voir  ou le soleil se lève.

C’est vrai que je partais mal encordé,

Que parfois la vie nous fait des crasses,

Mais finalement je me suis bien accordé;

Au point de pouvoir en effacer les traces.

Je voulais aller là ou la raison culmine,

Me détacher de ces rôles de composition,

Même si je n’ai vu à l’horizon qu’une mine,

Slam a ben suffit pour asseoir mes positions,

Pas besoin de toutes ces frasques malsaines;

Juste des phrases, et la vie serait ma scène.

C’est sûr l’ascension n’est pas SPECTACULAIRE;

Mais par quelques mots bien appropriés,

J’essaye d’éviter quelques bras tentaculaires,

Qui voudraient voir ma conscience expropriée...

J’ai trop peur de ce venin, poison, arsenic,

On point de vouloir en éviter quelques pics,

Moi je préfère les piqures de l’art scénique!

Mais si je pioche de mes souvenirs à la pelle,

Je pourrais sortir tous les problèmes de prises,

Et si aujourd’hui je descends la scène en rappel;

C’est sûrement parce que j’ai surmonté l’emprise

Du trac par qui les mots furent souvent écorchés.

Et si on va un peu plus loin dans l’analyse,

Je peux te dire que je ne me suis jamais décroché,

De cette passion et je la trimballe dans ma valise...

J’ai fais confiance à mon environnement local,

Le premier qui parfois à vu ma langue ripper.

Il à écouter mon cœur, pendu aux cordes vocales,

Slam à suffit pour que j’ai envie de m’y agripper;

Et aujourd’hui c’est facile pour toi qui me connais,

De te dire que je caresse encore ce rêve,

De pouvoir atteindre les sommets,

Pourtant je sais bien ou le soleil se lève...

Je l’ai vu sur ces sentiers où je m’égare:

Souvent le soleil se trouve dans un regard.

Slametton

Report this text