SOURIRES

Dominique Taureau

INSTANTS D'EMOTIONS : SOURIRES DE LA LOIRE A CHAUMONT

Quand l'est blanchit l'horizon noir des champs

Et bleuit le ciel de blancs aguichants…

Quand le lent courant rosit doucement

Au bord des rives sombres âcrement…

 

Il y a des matins sur la Loire

Où l'aurore a le réveil fastueux ;

L'aube sauvage du Val de Loire

S'orne d'un bonjour royal majestueux.

 

Le feu d'or du levant étincelle.

La Ligérienne jaunit en son lit :

Îlots, brume et eau ensorcellent 

Sous l'éclat du soleil qui embellit.

 

Émergeant sous l'étoile illustre,

La berge aux chardons salue l'astre.

Les hautes tiges tendent leurs piques…

Mais ouille ! Qui s'y frotte s'y pique.

 

L'ardent buisson des chardons aux ânes

Se dresse vers l'éclatante manne ;  

Les fières fleurs des plantes solaires

Se chauffent à la blonde lumière.

 

La gabare près du ban de sable,

Où s'entend le clapotis mignonnet,

Mouille dans les reflets admirables ;

L'impression aurait contenté Monet !

 

Ô quiétude des chalands langoureux !

Le plus long fleuve de France reluit.

S'écoulant dessous le pont vaporeux,

En nos cœurs la Loire à Chaumont luit.

Report this text