Sous les étoiles

Patrice Merelle

Un sonnet classique au thème étoilé

J'irai là où les bleus naissent de nos étés,

Comme aimer, comme voir, au jardin de mon frère,

J'y répondrai, des yeux, pour chérir ta beauté,

Aussi longtemps que Dieu, dans mon cœur, au moins, erre !


J'irai là où la fleur s'épanouit de vie,

(N'en soyez point troublé, n'en soyez point jaloux,)

De séjours captivants, je m'enivrai ici

De ces jours fascinants, -battre encore mon pouls.-


La belle manque-t-elle à mes doigts abusés ?

C'est donc encore vous, d'un baiser déposé,

Qui entrait dans mon cœur comme le vent du Nord.


A l'ombre de mon âme, et poindre le repos,

Là, sous les étoiles, -allongés sur le dos,-

Nous avons contemplé l'alliance de nos corps.


© Patrice Merelle – 10-06-2014

Report this text