Spleen

Marcus Volk

« Tu es entrée, par hasard, dans une vie dont je n'étais pas fier, et de ce jour-là quelque chose a commencé de changer. J'ai mieux respiré, j'ai détesté moins de choses, j'ai admiré librement ce qui méritait de l'être. Avant toi, hors de toi, je n'adhérais à rien. Cette force, dont tu te moquais quelquefois, n'a jamais été qu'une force solitaire, une force de refus. Avec toi, j'ai accepté plus de choses. J'ai appris à vivre. C'est pour cela sans doute qu'il s'est toujours mêlé à mon amour une gratitude immense. »

Albert Camus, Maria Casarès. Correspondance (1944-1959).


La distance. Éternel problème. 

Je replie la feuille sur laquelle sont pointés nos 2 domiciles pour n'en faire qu'un. 

[TGV du soir, bientôt]

Te retrouver sur le quai comme à nos débuts ; te sourire ; t'étreindre ; te serrer fort. Te respirer, t'embrasser, essuyer tes larmes de solitude. Les mêler aux miennes.

[2 jours, 2 nuits]

M'endormir à tes côtés, à côté de ton petit corps doux et chaud.

Nous réveiller et nous sourire, et par ce sourire nous aimer

[Nous y arriverons]

Je le sais. 

[Je t'aime]

  • "Je replie la feuille sur laquelle sont pointés nos 2 domiciles pour n'en faire qu'un.". Je vais faire comme ça. Ca me donnera le sentiment qu'il est tout près.

    · Ago about 2 months ·
    Images

    systeme-r

Report this text