Superclaque

Philippe Cuxac

Chronique du 1er album de Supertramp (1970)

Autant être clair d'entrée. Les amateurs de la pop jazzy lourdingue des derniers opus de la bande de clodos millionnaires n'y retrouveront pas leurs petits.

Pour ce coup d'essai, le groupe n'est encore qu'un quatuor composé de Rick Davies aux claviers, Roger Hodgson à la guitare acoustique, basse et chant, Richard Palmer, aux guitares et au chant tandis que derrière les fûts se cache Robert Millar qui sort de temps à autre son harmonica.

Cet album est vraiment à part dans la discographie du groupe et son ambiance folk mélancolique teintée de touches de rock progressif a de quoi désorienter l'auditeur. Et pourtant, s'il est bien moins présent dans les mémoires que la trilogie Crime of the CenturyEven in the quietest moments et Breakfast in America, il n'en recèle pas moins de véritables perles. Même si la direction musicale n'est pas très évidente, le groupe saute d'un genre à l'autre, en témoigne « It's a long road », morceau énergique plus proche de Chicago ou des groupes de west coast psyché que du prog' anglais alors que « Home again » ou « Shadow song » apportent une ambiance folk éthérée tandis que la longue pièce « Try Again » lorgne allégrement du côté du progressif, mêlant habilement Wishbone Ash pour les guitares et King Crimson pour le côté expérimental. Mais le chef d'œuvre de l'album, « Words unspoken », matrice de toute ce qui fera le succès du groupe à l'avenir porte l'album au niveau de l'indispensable. Rick Davies est très peu présent au chant sur ce 1er album tandis que Roger Hodgson partage plus volontiers le lead avec le guitariste Richard Palmer dont la voix prend parfois des intonations à la Roger Chapman, en témoigne l'excellent titre « Maybe i'm a beggar ». Premier essai magistral mais oublié d'un groupe au succès planétaire : le crime du siècle ? Réhabilitons cet album, vite …

 

  • Très belle analyse de ce chef-d’œuvre. Un disque hélas méconnu mais indispensable. J'ai également eu le plaisir d'en parler par ailleurs et je partage votre avis à son propos.
    http://welovewords.com/documents/supertramp-au-nom-de-la-rose

    · Ago over 4 years ·
    Swan young redactor pola

    buge

    • Très belle chronique, merciiiiiiiiiiii !

      · Ago over 4 years ·
      La sc%c3%a8ne rock

      Philippe Cuxac

Report this text