Sur le fil

pimentdouce

Le décembre en 32 je me sens mieux. Mais jamais je ne me mets sur mon 31. Je ne veux pas d'artifice en ce jour pieux.

C'est le moment crucial, de vérité délivrante.

Te souviens-tu... Quai de Jemmapes, rails sur la route, passants qui mattent not' présent not' futur not' passé?... En cette nuit entre parenthèses, indispensable à qui aime s'introspecter.

Au bout d'un moment, en un espace, sans craintes, s'est crée entre nous deux notre fil d'Ariane.

Incolore.

Je pourrai m'en servir pour t'étrangler, mais je commence par en brûler un bout.

Report this text