terreur sur la ligne

agathe-mirage--2

j'imagine un loup qui attrape une antilope, mais ça devrait plutot être un lion

une araignée dispense des cours de karaté avec ses nombreuses papattes et

tout à coup, terreur... la ligne prend une forme opposée, elle se transforme en un graphique de bourse, qui monte et qui descend, pleine de pics

j'imagine alors une ville, avec ses angles de tous degrés, des parallèles et des perpendicualires, des formes géométriques, j'imagine un chou romanesko

et puis réapparait la nature, les courbes, le sublime et l'imperfection, le calme, la douceur, la distance de quelque chose qu'on ne vit pas au quotidien

Report this text