Tilleul

_aylden_r

Sous le tilleul à l'automne, je me suis couchée

Epistémophile du temps où les nymphes veillaient les égarés des pensées-chrysanthèmes.


Sous le tilleul à l'automne, ta plume a gravé 

Les plaies manuscrites et leurs bêtes fauves, du temps où elles parlaient.


Sous le tilleul à l'automne, on a fini par faucher

Le champ de blé humain et à son orée, mon égo blême.

Report this text