Trottoir

ait_raiss

Le soleil orange coule sur la face triste du trottoir

Debout au-dessus des pots d'échappement

Ma matière pèse


Je cède alors à l'amer baiser du sol 

Mes synapses brûlent


Des fragments de ma douleur 

Ornent le cou du trottoir


Jadis mes dents,

Ses perles brillent de tout mon cri


Report this text