Un bloc de béton, de la tête jusqu'aux pieds .

mamselle-bulle

Je suis allée te voir aujourd'hui sans savoir trop pourquoi...

Pour pallier à ce manque, ce vide total de toi...

J'ignore comment j'ai fait pour conduire si longtemps...

Alors que j'avais bien du mal à marcher en arrivant...

Je t'ai parlé et bien sur tu ne m'as pas répondu...

Et pendant une heure j'ai répété : "si j'avais su"...

Puis j'ai maudit ce bloc de béton qui me sépare de toi...

J'me suis haïs de ne pas savoir comment calmer mon effroi...

J'avais mal dans tout l'corps et mon coeur se serrait...

Et une fois de plus je n'ai pas réussi à pleurer...

Mes jambes étaient lourdes et mon âme vascillait..

Et c'est pour ainsi dire tout mon être qui flottait...

Pourtant aucun mot n'aurait pu décrire ma peine...

Pourtant aucune larme ne s'est évadée d'mes veines...

Je suis restée là figée, tel un soldat de plomb...

Et mon coeur explosait face au bloc de béton...

C'est bien triste à dire que de s'avouer...

Que malgré la déchirure que ton départ m'a fait...

C'était en fait moi qui me tranformait...

En bloc de béton de la tête jusqu'aux pieds...

[ Un bloc de béton, de la tête jusqu'aux pieds . ]

Report this text