Un crime aveugle et sourd - Regina-Vera

regina-vera

Concours Transfuge - Meurtre mystérieux à Manhattan

Elle
Le souvenir que j'ai de Manhattan n'a rien à voir avec toi et avec la terrasse tournante du Mariott, Washington Square, le sapin féérique de la 5ème et l'Iron Building.
Te souviens-tu de cette boule à neige sous le globe de cristal de laquelle se promenait un petit train ? Son tour de la grosse pomme au rythme d'un morceau de Frankie ? Moi, je me rappelle très bien être sortie une nuit de la chambre d'hôtel et être le témoin de ce que je crois, intimement, avoir été un meurtre. Oui, tu lis bien mais n'entends encore rien à ce que je vais te raconter. Je retourne à Manhattan demain. Si tu le veux encore, viens.


Lui
Je te rejoins, armé de tout mon amour.


Elle
Rendez-vous devant le New Yorker à 18h.


Lui
Rendez-vous avec toi. Enfin.


Elle
J'ai trop écouté Frankie, et pour ce que j'en sais de lui, trop peu confiance maintenant en l'homme qui me chante des louanges. Ta voix grave et ton regard de feu bien qu'alimentés par des yeux bleux glacier devront me reconcquérir.


Lui
D'abord je veux comprendre ce que tu as compris. Ecoute le ton sincère de ma voix grave.


Elle
Le petit restaurant de Little Italy ne restera jamais aussi présent à mon goût que le bar de Frankie et Marilyn. Tu as souri quand je t'ai dit que cet endroit me parlait. Que c'était incroyable d'être là.
Le crooner avait-il endossé son costume de matcho ? Et Marilyn celui de poupée ?
C'est là que j'ai choisi d'aller. Dans la peinture figurant le noir du bitume et des buildings dans l'obscurité, le jaune des taxis volubiles et le rouge des néons vulgaires, j'ai marché jusqu'à lui.

 
Lui
Qu'as-tu pu voir que le souvenir que tu as de New York n'ai rien à voir avec l'homme que je fus avec toi ?
Ecoute ma question. J'entendrais ta réponse.


Elle
Marilyn et Frankie n'étaient évidemment pas là. Si ce n'est figés dans des photographies noires et blanches épinglées sur  des murs défraîchis, riches pourtant d'un vécu glamour. 
Près du jukebox, une femme était tapie dans l'ombre. Elle ne semblait pas profiter comme moi du lieu en pleine nuit. En plein jour, je l'aurais deviné jolie mais je n'y voyais en fait pas grand chose jusqu'à ce qu'un homme entra. Pas plus grand que toi, pas plus beau que toi non plus. Un homme à la recherche de cette ombre aux longs cils et à la bouche rouge.


Lui
Je suis donc beau pour toi. Tu ne me l'avais jamais dit. Même pas dans nos caresses et nos baisers. Il aura fallu l'histoire d'une blonde pulpeuse.


Elle
Elle avait tout de l'héroïne évanescente qui dicte parfois sa loi aux hommes les plus en manque.
Elle n'a pas bronché lorsqu'il lui a saisi le bras et l'a entraînée dehors, sa silhouette auréolée d'une robe fourreau blanche.  Moi, je fus prise d'un tremblement, d'une petite terreur qui fit son nid à l'intérieur.

Je suis sortie et je les ai vu presque tout de suite. Il l'embrassait avec fougue. Elle ne le repoussait pas mais paraissait absente.

Cachée derrière une poubelle, j'ai observé ce qu'on n'observe pas toujours. Ce que, toi, tu sembles n'avoir jamais observé. Ce qu'il se passait dans sa tête à elle.


Lui
Mais tu n'es pas elle.


Elle
Je n'étais pas elle. J'étais toutes celles que tu aurais pu croiser si tu ne m'avais eu moi.


Lui
Quel crime ai-je commis ?


Elle
Elle ne voulait plus de lui. Lui qui couvrait son cou de baisers fiévreux et murmurait dans ses cheveux : Stella... j'ai besoin de toi.


Lui
Et toi, amour, avais-tu besoin de moi ?


Elle
Arrête, j'écris. Je parle. Je finis mon histoire si tu le veux bien. Puisque tu es là.
Dans les bras de cet homme exalté, elle a disparu. Elle n'était plus là. Elle n'était plus elle.

Assassinée en dedans et en dehors inerte.


Lui
Mais tu n'es pas elle. Je ne suis pas lui. Du moins, je pense ne l'avoir jamais été.
Souviens-toi les jours heureux... Dans New York, vivant la bohème... Plus un sou en poche pour encore se faire plaisir... assis sur les marches d'une boutique de Soho, à rire du lendemain sachant que le présent nous réunissait...
Bien que tout dans cette ville fut géant, je ne voyais, moi, que ton sourire. Ce petit rien qui faisait mon bonheur et témoignait du tien.


Elle
Je vois que tu es là my love. Je t'ai pourtant tué. Parce qu'une nuit Américaine, j'ai vu un homme se consumer d'amour et une femme s'éteindre à petit feu.


Lui
Tu m'as tué dans cette ruelle mais mon coeur bat toujours.
Nous sommes devant le New Yorker. Demandons à monter au sommet. Prends ma main. Ecoute celui qui te parle et vois celui qui se tient à tes côtés. Tu souris de nouveau.


Elle & Lui
J'ai besoin de toi.


Fin

Report this text