Un homme -6-

aile68

Que ferait Robert de Niro à sa place? Le sourire de Marie-Claude lui fait l'effet d'un baume, d'une délivrance. Lui raconter des sornettes pour la faire rire, ou jouer la carte du romantisme? Trop tôt pour cette dernière option et faire rire les filles il n'a jamais su, ou alors c'est vraiment sans le faire exprès. Depuis combien de temps n'a-t-il pas ri avec une femme? Il se rappelle le temps lointain du lycée où il pouvait se permettre quelques journées de liberté entre bons copains et, les copines marrantes qui ne restaient jamais bien longtemps dans sa vie. Il y a eu Nadine et puis Magali puis Eliane qu'il a épousée surtout pour le pire. Mauvais choix, mauvais numéro, il terminait sa médecine, elle était secrétaire de direction et se prenait pour le PDG au point de finir dans son lit. Clash, trahison, divorce, puis la Croix rouge. Combien de fois Marie-Claude lui a-t-elle souri pendant qu'il baissait la tête devant elle? Derrière ses lunettes, il n'en menait pas large. Il devait rattraper le temps perdu à faire semblant de l'ignorer, combien de temps s'accorderait-t-il avant de l'inviter au piano bar? Continuer à lui sourire, à sourire tout court, aux collègues, au téléphone, souhaiter des bons week-end à la ronde, un joyeux Noël dans deux mois. Deux mois pour l'apprivoiser, une joie mêlée d'émoi dans le coeur, lui tenir la porte, être galant avec elle. Faire qu'elle le remarque. S'il savait comme elle se posait des questions à son égard! Elle s'interrogeait sur la distance qu'il avait mise entre lui et elle, s'était dit que c'était un grand timide, mais alors pourquoi plaisantait-t-il avec Mélusine? Il est vrai que tout le monde plaisantait avec Mélusine. Marie-Claude s'est vite fait une raison, et a décidé de rester elle-même pour que la vie au bureau ne devienne pas une source de complications en dehors du travail proprement dit. Le sourire de Gérard lui a fait plaisir, elle l'a trouvé attendrissant même. 

(à suivre)

Report this text