Un poilu, un père

carmen-p

Suite à un rêve où le père de ma grand-mère paternelle s'est présenté à moi pour la première fois... une empathie qui permet de mieux comprendre une histoire familiale.

Le visage massacré par l'obus

son faciès défoncé / un champ ouvert

aux migraines ressenties par-delà

la mort du corps.

______Quand l'amour pour sa fille

a calqué la souffrance sur les traits

de l'époux, elle ne l'a pas reconnu.

 

Derrière le masque de la douleur

un cri d'amour aspirait à la paix.

 

Les ciseaux d'argent de l'innocence

taillent dans la toile crue de l'arbre

de vie une fente par où se glisse

l'unique ramage de la tendresse.

 

S'ouvrir au seul visage de l'amour

et inventer sa présence au monde

libère nos pères de leur souffrance.

 

Des guérites jalonnent nos destins

elles abritent des sentinelles songeuses

elles ont le sourire de nos aïeux.


Carmen P.

  • Une vive émotion et une pensée gardée à jamais dans nos mémoires, pour ces poilus qui ont tout donnés pour que nous vivions en paix !
    Merci pour eux Carmen.

    · Ago over 5 years ·
    Version 4

    nilo

    • Merci nilo. J'ai moi aussi été très émue par ce rêve. C'était la première fois que je "voyais" mon arrière-grand-père. Sa fille l'a beaucoup aimé... Ah, l'inconscient !

      · Ago over 5 years ·
      015

      carmen-p

Report this text