Un tour de vélib'

James Px.

Pédaler
au cœur d'un no man's land
c'est comme écrire
Après la mise en route
du bonheur éthérée
de la souffrance
La première heure est difficile
et puis on s'envole
tel un oiseau
léger comme l'air

Les muscles du couvre feu
brûlent les feuilles dissipées
déclenchent
après l'effort
une prise de conscience

Aren't we being a touch dramatic
Nous ne sommes pas un poil dramatique

Comment réfléchir sans écrire
Le reconnaître
la guerre est morte

Serait-ce le premier pas
vers ce petit moment
de bonheur simple

Ne sommes-nous pas
des nuages chargés d'amour
cette nouvelle graine de liberté
qui pousse nos corps
sous une douche d'élixir

Relevons-nous

pendant que les sirènes  

réparent quelques poumons

Report this text