Une nuit caline

christinej

La nuit libertine, s'est lovée près de moi

Comme un amant, sur un air d'autre fois.

Le vent chante une sérénade légère

Sur des notes aux beautés éphémères,

Il pose sur mon cœur un doux secret

Que l'amour ne doit pas être un regret.

S'aimer follement, au feu vif d'une nuit,

Marcher la main dans la main, toute une vie.

Sourire à l'inconnu, le conquérir.

Tisser des liens, fait de simples plaisirs.

Une peau contre une autre, pour frémir.

Un baiser dans le cou, s'évanouir.

La tentation de céder sous les caresses,

Des doigts agiles, sur mes faiblesses.

Un serment d'amour, un cœur à croquer.

Un toujours, dans un cadeau bariolé.

Une légèreté, sur un ballon d'émotions.

Un peu de beauté, dans un bouquet d'attentions.

Une année, pour un secret, cent fois avoué.

Une journée, pour un amour déclaré.

Une nuit câline, éclaire mon chemin,

Car mon amant, ce soir, me tient la main.

Report this text