Vagues dégueulasses

fefe

Ce sont des vagues dégueulasses en série qui déferlent sur toi. Tu rentres d'une journée à chier, envahit de mauvaises ondes. Echoué sur ton canapé de fortune prêt à suivre en diagonale cette production à deux balles qui t'es dédiée, toi, petit auditeur épuisé en soif d'irréel télé.

La demande a été créée pour la masse dont sans choisir, tu fais partie. Alors, allongé dans ta salle a manger, tu es si abruti par les betises de ton programme préféré que tu ne vois pas ta vie défilée au rythme de cette émission qui rend con.

Et tu apprécies sans pudeur cette réalité, mâchée par des cons, produite par la vente d'inutilité. Sale sensation d'être bien occupé, ils ont fait de toi quelqu'un de malheureux à travers cette émission bidon; sans t'étouffer.

Personne fragile parce que fatigué, tu avales des rafales de slogans aussi facilement qu'un cachet d'aspirine effervescent.

Et demain matin, scotché à l'oreiller, tu vivras heureux d'être à la recherche d'un bonheur suspect, guidé par des gens payés à fabriquer tes rêves.

Report this text