Veilleur de nuit

Patrice Saucier

Veiller un malade dans une chambre d'hôpital. Espérer être une sorte de Frère André. Saleté de cancer...

Quelque part dans une chambre d'hôpital, un veilleur de nuit apaise une âme en peine par sa simple présence.

 À une semaine de Noël, ce veilleur de nuit est un preux parmi les preux, dévoué parmi les dévoués, éploré parmi les éplorés, qui ne compte ni les heures derrière son bouclier de compassion, ni la souffrance qui, petit à petit, ruine son intérieur.

 Le voilà au chevet d'une âme rompue, blessée, qui ne contrôle plus rien et qui craint qu'aux premiers coups de minuit, elle soit contrainte de prendre le chemin menant à la voûte céleste et à la majestueuse et brillante Lune.

 « Non, ce n'est pas encore le temps d'y aller » se murmure-t-elle en son for intérieur comme une prière inquiète que l'on compose à toute vitesse dans le but de l'envoyer

 Même pour une simple promenade.

 Un veilleur de nuit attend à ce que la maladie cesse ses tourments. C'est là la seule manière qu'il puisse employer.

 Si seulement il possédait quelques pouvoirs magiques, il saurait conjurer le sort et faire fondre toutes les maladies. Nous serions alors immortels et dans 200 ans, notre poids démographique ferait quitter la Terre de son orbite et nous brûlerions à tout jamais dans le Soleil. 

  • N'en demandons pas tant, juste que que les gens soient moins dans la souffrance. Texte très émouvant !

    · Ago about 4 years ·
    Louve blanche

    Louve

    • Je vous remercie beaucoup pour votre commentaire.

      · Ago about 4 years ·
      Photo le 16 02 11 a%cc%80 10.05

      Patrice Saucier

Report this text