Vents interstellaires

Patrice Merelle

Quand asthénie et harmonie se mélangent...

Vents interstellaires

Noire harmonie des vents interstellaires
Dans le vide gelé de nos envies,
Neptune nous contemple de ses yeux froids,
Juste un dernier combat conte l'asthénie !

Noire résonance des vents interstellaires
Dans les signes aveuglants de nos envies,
Jupiter l'effrayant entre en scène,
Pour tous ces jours qui nous lient !

Irruption ! Entre passion et émotions,
Tel l'acide de nos larmes abandonnées,
Sur le sol lunaire, aux vents interstellaires,
Et l'ombre de minuit qui nous fuit, déjà !

Mars en toi, Vénus en moi, tout se mélange,
Dans nos fusions passions à l'horloge
De nos âmes écorchées, accrochée à l'ange
D'un astéroïde perdu dans les vents stellaires.

L'éclat des naines blanches interfère comme
Un ancien rituel sur nos vies, peux-tu me dire
D'où viennent ces vents interstellaires
Qui nous emmènent jusqu'à chez nous ?

© Patrice Merelle – 09-06-2014

Report this text